Les prix baissent en Septembre

supermarche

L’INSEE a publié l’indice des prix pour le mois de Septembre 2012, celui-ci a sérieusement décru par rapport au mois précédent. Cela parait de bon augure pour le pouvoir d’achat des ménages, mais il n’en est rien. Et, si une petite baisse des prix est classique en sortie de la période estivale, aujourd’hui elle déborde assez sérieusement.

L’indice des prix à la consommation

L’IPC est un indicateur évaluant le niveau des prix à la consommation, classiquement il évolue tendanciellement  à la hausse, ponctué par des variations saisonnières et de crises.

?img=http%3A%2F%2Fimg15.hostingpics.net%2Fpics%2F707585ipc

Ici, nous avons exhibé la variation en pourcentages d’un mois sur l’autre de l’indice des prix fourni par l’INSEE. Sans entrer dans une analyse de série temporelle classique, de manière heuristique, nous observons une évidente saisonnalité dans le graphique, c’est-à-dire, une certaine répétition. En abscisse, nous avons le numéro de chaque mois depuis 2 ans. Nous remarquons, de manière générale, une hausse des prix d’un mois sur l’autre quasi systématiquement, sauf pour les mois : 1, 7 et 9, c’est-à-dire en Janvier, Juillet et Septembre

Intéressons-nous maintenant au mois de Septembre, nous voyons sur les deux années passées que la baisse, quoiqu’existante est très faible (les barres « 9  »). Mais, cette fois ci, le repli atteint les 0.3%. La part de la baisse saisonnière est liée selon l’INSEE à la diminution des prix dans les services de télécommunication, et de la baisse du prix du carburant.

Le risque lié à la baisse des prix

Alors me direz-vous, les prix baissent, ça accroit donc le pouvoir d’achat, tant mieux, non ?

Sur le moment, c’est sûr. Mais il faut réfléchir avec une portée un peu plus accrue. Il faut voir le problème sous deux angles, celui du consommateur en premier, puis celui du producteur en second.

Dans le cas du consommateur :

  • Les prix baissent, donc les consommateurs vont pouvoir acheter plus. Mais, si la baisse des prix est suffisamment importante, ils peuvent, au lieu d’acheter immédiatement, reporter leurs achats en attendant que les prix continuent à baisser. A ce moment-là, la consommation instantanée décroit, et la demande de même, par essence. La baisse de la demande provoque une baisse des prix par la loi de l’offre et de la demande, et ainsi on entretient le cercle vicieux.

Dans le cas des entreprises

  • Les prix baissent : tout simplement, le chiffre d’affaire des entreprises diminue, leur marge aussi. Or, les salaires eux, ne sont pas flexibles, ni les charges sociales associées. Donc, les entreprises réduisent leur production, licencient, ce qui touche d’une part la consommation, cela est dû au pouvoir d’achat inférieur des nouveaux chômeurs. Et d’autre part, la production du reste des entreprises de la branche (typiquement, un constructeur de voiture réduit sa production, tous les sous-traitants subissent).

Donc en clair, une baisse des prix doit rester faible, le cas non échéant, on se retrouve avec une crise déflationniste de type les années 30, la grande dépression. De plus, à cette époque, le souci a été réglé à grands coups de mesures keynésiennes (New Deal), c’est-à-dire, une aide générale de l’Etat. Aujourd’hui, l’Etat est endetté, une relance de ce type est impossible.

En conclusion, l’IPC a débordé à la baisse sur le mois de Septembre. Nous ne pouvons certainement pas encore parler de déflation générale.  Le mois d’Octobre sera déterminant, classiquement ce dernier est marqué par une légère inflation, si on y observe une nouvelle fois une baisse des prix, alors il faudra sérieusement revoir à la baisse les objectifs de rigueur budgétaire. Si le gouvernement s’entête alors qu’un repli des prix s’observe, il ne nous faudra pas 2 ans pour nous retrouver dans la situation grecque actuelle.

 

Articles sur le même sujet

Réagissez à cet article forex "Les prix baissent en Septembre"

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à donner votre avis!

Ajoutez un commentaire

Trader invité Poster en tant que Invité
optionnel: vous recevrez les réponses suivantes par email (ne sera pas affiché sur le site)
Test anti-spam cette vérification apparaît car
vous n'êtes pas identifié sur forexagone