Types de brokers

Les différents types de brokers forex

Comme expliqué dans “Principe du broker en vidéo” (vidéo 5) et “Qu'est ce qu'un broker” (chapitre 7 des cours débutant) il existe plusieurs types de brokers.

Nous allons les diviser en deux grandes catégories : Les Dealing Desks (DD) appelés également broker "market maker", et les No Dealing Desks (NDD).

Qu’est ce qu’un broker Dealing Desk au Forex ?

Un broker "dealing desk", comme son nom l'indique, est en quelque sorte un broker qui possède son propre "bureau de change". Ce type de broker est également appelé « market maker », entendez « créateur du marché ». En effet, au lieu de se contenter de couvrir fidèlement vos positions sur le marché du Forex (en passant par le biais du marché-interbancaire), le broker va assumer lui même vos transactions et décider comment les traiter : le broker joue lui même le rôle du marché.

Le market maker possède un "risk book" dans lequel il établit une stratégie pour couvrir ses risques. En fonction de votre niveau de trading (grâce à votre historique et à vos résultats), et des volumes que vous traitez, le market maker peut choisir plusieurs options pour traiter votre transaction. La plupart du temps le broker va prendre une position contraire à la votre, puisque c'est lui qui réalise l'intermédiaire entre vous et le fournisseur de liquidités (la banque) : le broker devient donc votre contrepartie. Il peut donc y avoir conflit d'intérêt. Car un trader gagnant se revelera être une source de perte pour le broker. A contrario, un trader perdant sera une source de revenus. Dans certains cas, notamment lors de volumes élevés, le broker va se couvrir sur le marché inter-bancaire d'une manière semblable à celle d'un broker no dealing desk.

Les market makers sont les brokers le plus courants sur le marché et connaissent une expansion importante actuellement. Ils sont en effet bien plus simples à fonder et ont poussés à la même vitesse que l'attrait croissant du trading pour les particuliers. Ils offrent généralement des bonus de bienvenue et possèdent des spreads fixes.

Avantages d’un broker Dealing Desk :

Etant donné que le broker crée le marché, il n’y a pas d’intermédiaire et donc pas de temps de latence entre le moment ou le trader effectue son ordre et le moment ou l’ordre est bien effectué. Ce genre de broker peut donc être privilégié pour réaliser du trading sur les résultats de nouvelles économiques qui demande une grande rapidité d’exécution dans des périodes de grande volatilité (afin d’éviter le slippage). Les spreads sont fixes, les ordre stop sont garantis, et les market makers proposent généralement des bonus de bienvenue intéressants.

Inconvénient d’un broker Dealing Desk :

Comme dit précédemment, le broker trade généralement à l’opposé des ordres qui lui sont incombés. Dans ce cas le broker gagnera si vous perdez, et perdra si vous gagnez. Il peut donc y avoir conflit d’intérêt. Les cotations peuvent (rarement) être erronées. Les stratégies de trading rapide comme le scalping ne sont pas autorisées.

Qu’est ce qu’un broker No Dealing Desk au Forex ?

Un broker No Dealing Desk va passer fidèlement les ordres qui lui sont imposés par les traders à travers le marché-interbancaire. Ils achètent et vendent en temps réel, selon le choix de leur trader, à travers une ou plusieurs banques avec lesquelles ils travaillent. Cette solution est donc plus transparente et le broker se rémunère uniquement sur les spreads.

On peut noter qu’il existe deux types de No Dealing Desk :

  • Les STP ( Straight Through Processing ) également appelés "purs brokers", qui passent les ordres à travers les banques et qui se rémunèrent grâce au spread.Leurs spreads sont donc toujours variables.
  • Les ECN (Electronic Communications Network) qui agglomèrent les différentes positions demandées à l’instant t (entre les banques, les market maker et les traders) pour en tirer et proposer le meilleur spread possible. Leurs spreads sont donc toujours variables. Les broker ECN ne se rémunèrent pas sur le spread mais sur une petite commission supplémentaire qu’il perçoivent.

Avantage d’un broker No Dealing Desk :

Ces brokers jouent la « transparence », les cotations sont exactes et les takeprofit et stoploss peuvent être placer à seulement 1 pip du marché. Les spreads sont faibles et il n'y a pas de conflit d'intérêt.

Inconvénient d’un broker No Dealing Desk :

Leur rôle d’intermédiaire peut parfois provoquer des « slippages » lorsque vous passez des ordres. En effet, il existe un temps d’inertie pour que votre ordre soit exécuté. Ces brokers sont donc généralement à éviter pour trader les nouvelles économiques en analyse fondamentale.

Forexagone vous propose plusieurs brokers dealing desk et no dealing desk, que vous pouvez rechercher par type sur le comparatif des brokers forex.