Les marchés financiers ne saluent pas le plan américain

usa

Même s'il fut attendu tel un messie, le plan de relèvement du plafond de la dette des États-Unis, n'a pas provoqué d'accélération haussière sur les marchés comme avait pu le faire le plan de sauvetage grec. Ainsi le Dow Jones s’effondre et le dollar s'en trouve bien timide face à l'Euro. Adopté mardi soir au sénat, la loi n'est qu'une rustine sur un pneu bien usé, ce relèvement donne du souffle aux politiques, mais il faudra bientôt rejouer le match.

 

Une loi cache misère pour un plan de la dernière heure

Le titre paraîtra peut être un peu dur, mais les faits sont là. L'opération du congrès a surtout été d'éviter une faillite de l’État. Au delà de ça, si les gouvernants européens ont acclamé le vote, les marchés eux n'ont pas fait un seul geste de politesse. Le Dow Jones a chuté à -2% hier et le Nasdaq 100 à -2,6%.

Hormis le relèvement du plafond, la loi prévoit une réduction de 2400 Milliards de dollars des dépenses publiques sur 10 ans. Avant même d'analyser la loi dans les détails, le montant est déjà jugé relativement insuffisant selon Standard & Poor's. Si l'agence ne s'est pas exprimée au vote du plan, celle ci avait déjà précisé qu'un minimum de 4000 Milliards serait requis pour garantir le AAA à long terme.

De surcroît, et c'est sur ces prochains points que l'effondrement des indices se justifie. Le premier problème est celui du calendrier, en fait il n'y a aucune planification dans les coupes budgétaires. En clair, le gouvernement actuel pourrait aisément se voir ne rien faire et laisser le travail pour le prochain. L'absence de calendrier est un point crucial, ainsi présenté le plan perd une très forte légitimité auprès des prêteurs. D'où la fracassante chute des indices ces derniers jours.

Par ailleurs, sur les 2400 Milliards de dollars de réductions prévues, environ 1500 Milliards découleront du plan présenté en Novembre par le comité créé pour l'occasion. Nul besoin d'être un génie pour dire que les parlementaires n'ont fait encore une fois que repousser le problème. Il réside donc encore trop d'incertitudes dans la prochaine phase de rigueur. Dans ce sens, cette indécision provoque assurément un baisse de l'investissement, dans l'attente de connaître les mesures, il est très fort probable que les investisseurs se positionnent en retrait. On pense notamment aux pays exportateurs de pétrole, les flux d'actifs en dollars sont généralement réinvestis aux États-Unis pour s'éviter une perte de change. Néanmoins, face à cette incertitude relative, il est fort possible que les flux en dollars soient convertis pour investir en dehors du sol américain.

 

Les indicateurs économiques sont au rouge

Nous évoquions déjà ce point dans un précédent article, la croissance avait déjà été révisée à la baisse les mois précédents. Cette fois ci encore les chiffres déçoivent, la croissance pour ce trimestre était attendue à 1,8%, elle fut finalement et seulement de 1,3%. Les entreprises ont beaucoup investi mais très peu recruté, dans ce sens le revenu global des ménages a stagné, cela face à une forte inflation a provoqué un baisse de la consommation.

La création d'emploi ne s’accroît pas, la croissance ralentit, le poids de la dette use le contribuable, et s'ajoute à cela une activité industrielle au bord du repli. En effet, l'indice ISM manufacturier a chuté de 4 points alors qu'il était attendu stable. Cette nouvelle a clairement surpris le monde, elle montre en tout points les difficultés que traverse l'industrie américaine.

En conclusion, nous pouvons retenir une certaine incertitude des marchés envers le cas des Etats-Unis. Effectivement, il y a de quoi s’inquiéter, derrière la forte médiatisation de la loi, se cache simplement une « remise à plus tard ». Les investisseurs l'ont compris et se sont détournés des États-Unis ces derniers jours. Le pouvoir politique repousse l'échéance, mais d'ici peu il faudra encore voter un relèvement du plafond et peut être viendra le jour où les parlementaires ne s'accorderont pas...

Articles sur le même sujet

Réagissez à cet article forex "Les marchés financiers ne saluent pas le plan américain"

  1. Bonjour,

    Je suis un peu débutant, mais du peu que j'en comprends sur les mouvements du marché, j'en déduis que dès 22h00 ce soir, les paires XXX/USD vont s'envoler, et les paires USD/XXX vont s'effondrer... j'ai juste, ou j'ai tout compris de travers ?

    Merci, DedenK.

  2. Tout ça a cause d'une "petite" Erreur de 2000 milliards de dollars dans les calculs de S&P ^^

  3. Ouais ça va être joli lundi ^^
    Je sentais ça déjà depuis un moment, et la cruelle baisse des indices US alors qu'officiellement les stats n'étaient pas si mauvaises prévoyaient un peu ce scénario :)

  4. Ca y est, Standard & Poor's ont dégradés la note Américaine de AAA à AA+ !

Ajoutez un commentaire

Trader invité Poster en tant que Invité
optionnel: vous recevrez les réponses suivantes par email (ne sera pas affiché sur le site)
Test anti-spam cette vérification apparaît car
vous n'êtes pas identifié sur forexagone