Pourquoi les cours de l'or s'embrasent ?

Contrairement au pétrole, l'or ne brule pas, mais son cours lui s'enflamme. Dans ces temps d'incertitude où les dettes de nombreux états souverains perdent de leur fiabilité, les investisseurs se tournent vers le produit qui n'est la dette de personne. Et les spéculateurs ne tardent pas à les suivre...

 

L'or aime la crise et les investisseurs aiment l'or en temps de crise.

Celui ci a progressé de pas moins de 30% en 2010 et une hausse générale dépassant les 300% sur 10 ans. Ce n'est certainement ni les indices, ni les devises, et encore moins les obligations qui auraient pu afficher une telle progression.

Il n'y a pas meilleur refuge que l'or en période de crise, les investisseurs le savent et les spéculateurs connaissent les investisseurs. Depuis déjà plusieurs années, le monde traverse une succession de crises qui selon de nombreux économistes ne devrait pas s'arrêter en si bon chemin. La dette des états européens a perdu beaucoup de crédibilité en 2010, mais le dollar quant à lui ne cesse de s'effondrer, le Japon traverse un passage très difficile. Bref pas besoin de s'étendre pour voir que globalement les investisseurs ont de bonnes raisons de chercher des actifs refuges. Du coté des devises le dollar n'est plus intéressant et on y préférera le franc suisse, mais sur les matières premières c'est l'or qui joue le bon rôle.

Sachant par ailleurs que les investisseurs se rueraient sur le métal jaune, les spéculateurs les ont suivi et ceux qui l'ont fait ne se sont sensiblement pas trompés. Il faudra cependant se poser la question d'une éventuelle bulle spéculative.

 

Les banques centrales changent de stratégie.

En général, les banques centrales proposent une offre en or. Elles vendent régulièrement du stock, néanmoins en 2010 pour la première fois depuis 1988 elles ont été globalement demandeuses d'or. Cela car elles souhaitent diversifier leurs réserves de change, et notamment les banques des pays émergents. Pas seulement un ralentissement de l'offre mais véritablement une création de demande, dans ce sens le cours de l'or a été fortement impacté à la hausse.

 

Une production coûteuse et une raréfaction du métal jaune.

L'extraction de l'or est très coûteuse, surtout si on veut éviter les méthodes spécialement néfastes aux écosystèmes. On pense ici bien sûr à des procédés comme le lessivage au cyanure ou bien encore l'amalgamation au mercure qui sont très fréquemment utilisés.

Le problème principal est surtout le manque d'investissement subit dans les années 90. A cette époque l'or s'échangeait à des cours beaucoup plus bas qu'aujourd'hui. L'industrie aurifère sous pression de coûts opérationnels élevés et d'un prix de vente faible se voyait obligée de ne pas pouvoir investir dans la prospection.

L'autre souci vient de la raréfaction du métal, celui ci n'est pas beaucoup plus rare en réalité, mais il se trouve en densité plus faible. L'époque de l'homme à la bâtée est révolue, on ne trouve plus de pépites sur les bords de rivières. Aujourd'hui, certaines mines s'enfoncent par-delà les 400 mètres de profondeur pour espérer trouver un filon. Avec un gradient moyen de 3°C par 100m on s'imagine la température à ces profondeurs et les conditions de travail des mineurs. La baisse du nombre de filons à forte densité pose un problème, il faudra augmenter les coûts opérationnels pour garder une production stable, ce qui devrait affaiblir encore l'industrie aurifère et ainsi limiter la production.

Articles sur le même sujet

Réagissez à cet article forex "Pourquoi les cours de l'or s'embrasent ?"

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à donner votre avis!

Ajoutez un commentaire

Trader invité Poster en tant que Invité
optionnel: vous recevrez les réponses suivantes par email (ne sera pas affiché sur le site)
Test anti-spam cette vérification apparaît car
vous n'êtes pas identifié sur forexagone