La croissance: est-elle un bon indicateur de la situation économique d'un pays ?

croissance2

Nous en parlons tous les jours, de la croissance, ou plutôt de la récession ces derniers temps. A en croire les politiques, un bon président est un président qui aura mandaté durant une belle phase de croissance. A force de le marteler, on finirait par penser que l'équilibre d'un pays ne réside que sur ce point-là.

Quelques explications

Avant d'entrer dans les détails, il faut commencer par situer les choses. C’est-à-dire, qu'est-ce que la croissance ? La croissance c'est l'évolution relative du PIB réel d'une année à l'autre. Cela nous amène à nous demander qu'est-ce que le PIB réel ? C'est la quantité de richesse produite par l'économie d'un pays durant une année à prix constant (on utilise une année de référence pour fixer le prix). En d'autres termes, la croissance c'est la création supplémentaire de richesses d'une année sur l'autre. Donc quand on dit « croissance de 1% », cela signifie que cette année, on aura produit 1% de plus que l'an passé.

Outre ces généralités, le PIB nominal c'est seulement les quantités produites multipliées par le prix de celles-ci. Cela paraît assez léger comme indicateur économique, non ? Cela ne tient compte de rien d'autre que la quantité. Les meilleurs dans ce palmarès ne sont pas nécessairement les mieux lotis, la Chine par exemple: la deuxième puissance mondiale. Et pourtant par habitant c'est le 93eme juste devant la Bosnie-Herzégovine selon le FMI. Malgré une croissance forte depuis plus de dix ans, la part des salaires dans le PIB chinois tend à régresser. Cela ne veut pas forcément dire qu'ils baissent, mais qu'ils augmentent proportionnellement moins vite que le reste. Le PIB étant une donnée assez vague, la croissance en est tout autant. Ce n'est juste qu'une vitesse, comparer la croissance de la Chine à la France n'a aucun intérêt. On s'émerveille de voir tels chiffres dans les pays émergents alors que chez nous on peine à trouver 2%, mais ces ampleurs sont nécessaires aux vues des niveaux d'inflations observés.

Donc, la croissance c'est un terme très générique, très utilisé par les politiques mais finalement peu parlant en soi. Car on ne connait pas les autres paramètres que sont par exemple l'inflation. Comparer des niveaux de croissance ne sert à rien sur des structures économiques différentes, on peut comparer la France et l'Allemagne, mais il est inepte de demeurer les yeux écarquillés devant la croissance à deux chiffres des émergents.

Le modèle de décroissance

Il est aussi très en vogue de se placer contre le système actuel. On pense bien entendu aux mouvements altermondialistes prônant à chaque occasion le modèle de décroissance. Aujourd’hui, une phase de récession (croissance négative = baisse de la production de richesse d’une année à l’autre) est perçue comme une période particulièrement néfaste. Et pour cause, d’après la loi d’Okun, il y a une relation négative entre le taux de croissance et le taux de chômage, c’est-à-dire que plus la croissance augmente et plus le chômage diminue. Ce qui est plutôt une bonne chose. A l’inverse en période de récession le chômage augmente. 

Un autre problème qui se pose au modèle, c’est la démographie. En effet, on peut aisément concevoir que dans un pays où il y’a de moins en moins d’habitant la création de richesse diminue. Mais lorsque la population d’un pays augmente, il va de soi que la création de richesse doit s’accroitre. Sinon la richesse par habitant baissera nécessairement. 

En conclusion, sans chercher très loin, le modèle de décroissance économique semble assez peu applicable à l’économie des pays actuels. D’autre part, en tant que mesure, la croissance ou même le PIB ne reflètent jamais vraiment la réalité économique d’un pays. De nombreux indicateurs ont été développés ces dernières années, cependant il semblerait que rien ne puisse détrôner l’indicateur du PIB dans le palmarès des investisseurs.

 

Articles sur le même sujet

Réagissez à cet article forex "La croissance: est-elle un bon indicateur de la situation économique d'un pays ?"

  1. Trader invité erkan



    Voila la version sous titré francais. il est bien ce doc. merci

  2. Je peux rajouter que le PIB a aussi pas mal de limite qui ont été mis en avant dans le rapport Stiglitz comme pas exemple la prise en compte d'entreprise alors qu'elles ont des effets nefaste comme la polution ainsi fumer créer de la richesse ou alors un accident de voiture va augmenter la production de richesse (avec les reparation des voitures), ou alors la non prise en compte du travail bénévole car il n'en resulte aucune transaction financière. De plus je pense que la recherche constante de croissance a provoqué une degradation des produits c'est a dire qu'une entreprise ne va pas forcement utiliser les meilleurs materiaux pour ses produits donc le consommateur devra les changer plus regulièrement ce qui a pour objectif d'augmenter les ventes ce qui pas conséquent entraine de la croissance. Il y a un documentaire très interressant dessus http://www.youtube.com/watch?v=4Z9WVZddH9w il me semble que je l'ai trouvé sur forexagone il y a un moment.

  3. Trader invité ...

    PIB ne mesure pas la richesse d'un pays. Il ne mesure que la production totale d'un pays avait fait en un an. Mais vous avez un bon point dans votre article.

Ajoutez un commentaire

Trader invité Poster en tant que Invité
optionnel: vous recevrez les réponses suivantes par email (ne sera pas affiché sur le site)
Test anti-spam cette vérification apparaît car
vous n'êtes pas identifié sur forexagone