Apprendre le FOREX: cours débutants

L'analyse fondamentale au Forex

Analyse fondamentale

L'analyse fondamentale, tout comme l'analyse technique consiste à évaluer le potentiel haussier ou baissier d'un sous-jacent. C'est une approche déterministe basée sur un raisonnement hypothético-déductif, c'est en somme tout l'opposé de l'analyse technique. Dans ce type de raisonnement, il est nécessaire de déduire des conclusions à partir de pures hypothèses et pas seulement d'observations réelles. Cela implique directement une bonne maîtrise des concepts économiques ainsi que d'importantes étapes de réflexions.

Comme vous devez le savoir, l'analyse fondamentale se pratique plus souvent par les professionnels que par les particuliers. La raison n'est autre quelle est longue et compliquée à apprendre, les intervenants particuliers préfèrent généralement se tourner vers l'analyse technique qui est beaucoup plus simple à pratiquer.

Les deux familles d'analyse fondamentale :

Trader les nouvelles économiques

On peut trader les news, c'est une méthode assez répandue chez les particuliers autant que chez les professionnels. Dans l'absolu, ce n'est pas compliqué, il suffit de connaître l'impact que vont avoir certaines statistiques sur les cours de forex. Au moment où le chiffre paraît, on ouvre une position dans le bon sens et on la garde quelques minutes en espérant une accélération soudaine suite à la parution. Cette méthode ne présente aucun raisonnement particulier, seules quelques connaissances économiques suffisent pour trader, par exemple les chiffres du chômage US vont tomber, s'ils sont positifs on va plutôt acheter du dollar et inversement s'ils sont négatifs. En somme ce n'est vraiment pas difficile, il suffit juste de choisir quelques statistiques récurrentes (chômages, IPC, taux directeurs,..) et de trader les paires correspondantes à leurs apparitions.

Évidemment ce n'est pas non plus une méthode miracle, d'une part il faut être patient, ensuite il faut que les chiffres impactent suffisamment les cours pour toucher son takeprofit. De surcroît, dans des phases où la volatilité est trop forte, l'exécution des ordres n'est pas optimale et on est souvent amené à subir du slippage. Cependant, en restant rigoureux et sérieux dans sa méthode, cette approche se révèle assez souvent payante. L'inconvénient principal est d'être nécessairement présent au moment de la parution, généralement les plus grosses annonces se font en début d'après midi et par conséquent c'est difficile pour les gens qui sont au travail ou en cours (pour les étudiants).

Au fond, « trader les news » n'a de liens avec l'analyse fondamentale que par la connaissance approfondie des indicateurs économiques que l'on surveille. Nous allons voir maintenant en quoi réside réellement l'analyse fondamentale.

Trader sur le climat économique

Trader en pratiquant l'analyse fondamentale c'est accepter de trader sur d'importantes échelles de temps. En effet, lorsque l’on trade l’analyse fondamentale sur des sentiments du climat économique, ce sont des positions généralement de plusieurs semaines/mois. Il serait difficile en un seul cours de vous donner toutes les clefs nécessaires pour comprendre les théories économiques  néanmoins, nous allons étudier quelques grandeurs économiques permettant de juger l'efficacité d'une zone monétaire.

Exemples de nouvelles économiques au Forex

Les taux d'intérêts

Encore une fois nous n'irons pas chercher les détails. Les taux d'intérêts directeurs sont avant tout des outils permettant aux banques centrales de gérer l'inflation dans des zones monétaires (mais pas une déflation). En effet, une inflation trop importante peut être compensée par des taux d'intérêts élevés.

Pourquoi donc ?

Ce n'est pas compliqué, une hausse du taux directeur va être répercutée dans les établissements financiers par une hausse du taux de crédit et d'épargne. La hausse du taux d'épargne va inciter les ménages à ouvrir des comptes d'épargnes ou contracter des placements financiers. Ils renoncent donc à leur consommation immédiate pour une consommation plus importante future. La conséquence directe c'est le ralentissement immédiat de la consommation et donc de la demande, et une baisse de la demande face à une offre stable implique une baisse des prix et donc une désinflation.

Nous allons maintenant voir le lien existant entre le taux d'intérêts et le taux de change. Ici l'approche est complètement différente de celle utilisée précédemment. Prenons un exemple pour comprendre la logique : Si la BCE choisit d'augmenter son taux directeur, alors les différentiels de taux d'intérêts de l'Euro face aux autres devises seront plus favorables, par conséquent les investisseurs vont être incités à acheter de l'euro/(autre) dans le cas d'un différentiel positif. Cette action produit directement une hausse de la demande d'euros et donc une appréciation de cette devise.

Il faut retenir que la hausse d'un taux d'intérêt implique une appréciation de la devise et vice versa.

La balance commerciale:

La balance commerciale représente la différence entre exportations et importations d'un pays, donc si un pays exporte plus qu'il n'importe, il aura une balance commerciale positive, on la qualifiera d'excédentaire, et s'il importe plus qu'il exporte alors il aura une balance déficitaire.

Les factures de transactions entre les pays se font dans la devise du pays exportateur, par conséquent l'importateur va devoir acheter la devise étrangère et vendre simultanément sa propre devise. On comprend de suite la réaction du taux de change.

Prenons un exemple : Considérons qu'une entreprise Française exporte vers une autre entreprise située aux USA, alors l'entreprise importatrice (USA) va devoir acheter des Euros et vendre simultanément des Dollars pour régler la facture. Dans ce cas, il va se produire une hausse de la demande en Euros et une hausse de l'offre en Dollars par conséquent une appréciation de l'Euro et une dépréciation du Dollar et donc un taux de change EUR/USD en augmentation.

L'inflation:

L'inflation comme nous l'avons dit tout à l'heure, c'est la hausse relative des prix d'une année à l'autre. L'indicateur de référence permettant de calculer l'inflation est l'IPC (indice des prix à la consommation). Pour calculer l'inflation, il suffit d'observer la variation relative de l'IPC de l'année précédente à l'année courante.

Sans entrer dans des explications complexes, les théoriciens considèrent qu'il est possible de prévoir l'évolution des taux de changes en comparant un panier de biens et services d'un pays à l'autre. L'idée de cette théorie se fonde sur le fait que les taux de changes sont fixés par rapport aux prix relatifs des biens entre deux pays. Ce qu'il faut retenir c'est que l'évolution des prix à la consommation est compensée par une évolution inverse des taux de changes, par exemple si l'inflation augmente en France alors l'Euro aura tendance à se déprécier. Cette relation se vérifie surtout à long terme plutôt qu'a court terme.

Conclusion sur l'analyse fondamentale :

Nous en avons fini pour ce cours d'initiation à l'analyse fondamentale, nous y avons introduit quelques relations liant des grandeurs économiques aux taux de changes. Il est important de retenir que l'analyse fondamentale ne s'oppose pas à l'analyse technique, il est largement possible de combiner les deux types d'analyses forex pour réaliser au mieux ses prévisions.

Vous avez aimé ce cours? Partagez là sur les réseaux sociaux:

N'oubliez pas de suivre notre compte Twitter
et de rejoindre les fans sur Facebook
Marquer ce cours comme lu L'analyse technique au Forex