Apprendre le FOREX: cours débutants
Aidez Forexagone Installer un broker

Money management

Money Management

Le money management consiste à effectuer une bonne gestion de son capital en trading. Aussi simple que cela paraît c'est un des principaux problèmes que rencontrent les traders novices. Le débutant accorde souvent trop d'importance à l'analyse. Or, le véritable but du trading n'est pas d'avoir raison, c'est avant tout d’arriver à gagner de l'argent au forex sur le long terme. Et pour cela il faut mettre toutes les armes de son coté, le money management en fait partie intégrante.

Qu'est ce que le money managment ou la gestion de son capital ?

Le principe de money management est de déterminer la quantité d'argent que vous allez utiliser pour ouvrir une position. Cette approche est directement liée au risk management qui consiste à choisir le risque que vous allez encourir sur une position.

Qu'est ce le risk managment ou la gestion du risque ?

Nous allons voir un petit tableau qui risque de faire changer d'avis les sceptiques et les insoucieux.

Drawdown Reconversion
10,00% 11,10%
15,00% 17,60%
20,00% 25,00%
25,00% 33,30%
50,00% 100,00%

Dans ce tableau, on remarque deux colonnes, l'une montrant le drawdown et l'autre la reconversion.

Le drawdown c'est la chute maximale relative que votre capital aie subie, en clair la plus grosse perte sur une série de trades.

La reconversion correspond à la performance nécessaire pour effacer un drawdown. Ainsi après avoir perdu 10% il va falloir faire 11,1% pour revenir au capital précédent le drawdown.

Après avoir pris connaissance de ce tableau, il est évident que subir une perte supérieure à 25% demandera de gros efforts pour être rattrapée.

Comment faire pour éviter des grosses phases de pertes ?

Ce n'est pas très compliqué, il suffit de gérer son risque par position. Il est évident que si vous prenez un risque de 5% par trade et que vous tradez 5 à 10 fois par jour vous vous exposez à un gros drawdown potentiel.

Comment calculer son risque ?

C'est ce que nous allons voir tout de suite.

money management

On va voir comment faire avec un exemple sur un graphique :

calcul de risque

Dans cet exemple, disons qu'on entre avec un mini lot, c'est à dire avec 10 000 unités de devise et que nous avons un compte de 10000€. On rentre a 1,31 et on pose un StopLoss à 1,24.

Notre risque est donc de (((1,31-1,24)*10000)/10000)*100 = 7%

7% c'est beaucoup, mais c'est seulement un exemple pour illustrer la formule de calcul.  Généralement on évite de dépasser les 3% de risque par trade.

Comment maitriser les risques au Forex

L'important c'est de savoir maîtriser son risque. La taille du compte ainsi que la taille des lots utilisés sont un facteur déterminant qui peut pousser à des prises de risques trop importantes. Nous allons voir deux tableaux permettant de mettre en évidence les risques encourus pour les mêmes situations mais pour des prises de position d’un micro-lot en premier cas, puis d’un mini-lot :

Taille du lot
(micro lot)
Taille du compte Levier minimal
résultant
Risque pour stop à
50 pips
1000 100 10 5,00%
1000 200 5 2,50%
1000 500 2 1,00%
1000 1000 1 0,50%
1000 2000 0,5 0,25%

Ici on remarque déjà qu'un capital de 100€ sur un compte en micro lot implique une prise de risque importante pour des stoploss de 50 pips. Avec un compte d'une taille aussi faible il est préférable de trader avec des stops à 20 pips. Cependant un compte de taille plus importante comme par exemple 2000€ vous permet de gérer de manière très sécuritaire puisque pour 50 pips votre risque minimal se situe à 0,25%, ce qui est faible.

On retient après lecture de ce tableau qu'il est préférable de trader avec un levier inférieur à 5 et que plus le compte est important, plus le choix du risque est libre au trader.

Taille du lot
(mini lot)
Taille du compte Levier minimal
résultant
Risque pour stop à
50 pips
10000 100 100 50,00%
10000 200 50 25,00%
10000 500 20 10,00%
10000 1000 10 5,00%

Ici c'est une tout autre affaire, souvent des brokers proposent des ouvertures de comptes en minilots dont le montant minimal peut se situer en dessous de 1000€. N'ouvrez pas de compte de ce type! Le tableau présent est assez explicite, le risque est bien trop élevé, vous ne pourrez pas trader correctement dans ces conditions.

Maintenant qu'on à vu les bases on va voir en détails quelques stratégies de money management connues.

Différentes stratégies de money managment

La martingale

Tout d'abord, on va parler de la martingale. C'est une méthode qui à fait son apparition dans les casinos. Elle a ensuite été appliquée au trading et souvent dans le trading automatique.

Le principe d'une martingale est simple : «  plus je perds, plus je prends de risque ». L'idée n'est pas idiote car on joue sur les probabilités. L'idée est: « J'ai déjà perdu, j'ai donc plus de chance de gagner sur mon prochain trade, je vais donc augmenter la taille de ma position pour couvrir ma perte ».

En théorie c'est plutôt sympa, néanmoins même si la probabilité de tout perdre est faible elle est quand même présente. Les backtests montrent que sur de courtes périodes la stratégie est intéressante  mais à long terme elle n'est pas viable.

Voici comment se constitue une stratégie de martingale:

  • un risque initial
  • un facteur d'accélération

 

Le risque initial correspond au risque que l’on prend lorsque le trade précédent est gagnant.

Le facteur d'accélération correspond au taux de changement du risque en fonction du nombre de pertes successives.

Exemple:

risque initial: 1%
facteur d'accélération: 2

Je trade:

  • Je fais une perte sur mon premier trade, je perds donc 1%
  • Puisque j'ai perdu avant, j'ouvre une position avec un risque = 1%*2 = 2%
  • Je perds encore cette position.
  • J'ouvre donc maintenant une position avec un risque= 2%*2=4%
  • Je gagne
  • Mon prochain trade sera effectué à l’aide du risque initial de 1% étant donné que mon trade précédent s’est révélé gagnant.

En conclusion, j'ai perdu à peu près 3% sur mes deux premiers trades et j'ai entièrement couvert cette perte par un gain de 4% sur le troisième trade.

« smart » ou « anti-martingale »

Il existe aussi des systèmes dits « smart » ou « anti-martingale » qui sont l'exact opposé de la martingale, c'est à dire que plus on perd et moins on investi de capital.

Le TSSF (trading system safety factor)

Qu'est ce que le TSSF ?

On trouve par ailleurs des systèmes élaborés sur des moyennes plutôt que sur des chaines de trades, c'est à dire si la moyenne de gains/pertes des N précédents trade(s) est bonne alors on augmente ou on diminue. Le plus connu s'appelle le TSSF: Trading System Safety Factor qui permet de gérer de nombreuses configurations, ceci dit aux vues de sa complexité il est plus simple de l'utiliser sur des robots que sur du trading discrétionnaire.

Nous allons voir en détails comment fonctionne ce fameux TSSF. C'est un peu mathématique et théorique mais ça reste compréhensible pour chacun. Essayons d'être pédagogique et d'arborer une logique claire.

Tout d'abord partons d'une relation simple, un système qui ne réalise ni gain ni perte doit répondre à cette égalité :

Introduction mathématique au TSSF (formule et calcul)

money management forex

Ici MoyGain : c'est la valeur moyenne d'un trade gagnant
MoyPerte : valeur moyenne d'un trade perdant
pourcent Gain : le pourcentage de trades gagnants
pourcent Perte : pourcentage de trades perdants

On sait que :


risk management forex

Nous pouvons donc exprimer la relation précédente seulement en fonction du pourcentage de perte ce qui nous donne:

money management forex risque

Calcul et modélisation de la zero return curve et de la safety curve

Nous pouvons donc matérialiser maintenant une courbe qu'on appelle la zero return curve.

zero return curve forex

La position relative de la performance d'un système à cette courbe nous indique son efficacité, si on se trouve au dessus, le système est profitable, si on se trouve en dessous, la stratégie n'est pas bonne.

La lecture de ce graphique n'est pas ambiguë, par exemple si nos enregistrons sur notre système 40% de trades gagnants, alors il faut que la moyenne d'un gain sur la moyenne d'une perte soit supérieure à 1,5 pour témoigner de la bonne santé de notre stratégie.

La Zero return curve pourrait suffire à nous indiquer l'état de santé de notre système, néanmoins dans notre approche sécuritaire nous allons distinguer une nouvelle courbe. C'est la safety curve, la courbe de sécurité.

La relation nous permettant de tracer cette courbe est la suivante :

money management forex zero curve

Nous obtenons donc une courbe de sécurité un petit peu au dessus de notre zero return curve:

safety curve

Notre zero return curve est en bleu et la safety curve est en orange.

Etude et analyse des résultats obtenus avec la stratégie du TSSF

L'étude des performances d'un système grâce à ces deux courbes est très intéressante mais il est difficile d'en tirer une application directe en terme de money management. Puisque nous pouvons mesurer sur une fenêtre de N trades la moyenne d'un trade gagnant sur un trade perdant et que nous avons aussi le pourcentage de trades gagnants alors nous pouvons créer un indice numérique jugeant de la santé du système. Cet indice numérique c'est le TSSF. Il s'obtient de la manière suivante:

money management forex tssf

Il est claire que plus le TSSF est élevé, meilleure est la situation de notre système. Si le TSSF se déplace en dessous de 1 alors nous entrons dans une zone à risque et s'il descend encore alors nous serons en zone de pertes.

La véritable question est de savoir si notre système se place dans une zone sûre ou dans une zone à risque, le TSSF ainsi que la position relative par rapport à la zero return curve et à la safety curve nous donne une bonne indication. Voyons maintenant comment adapter notre stratégie de money management par rapport aux résultats obtenus, différentes possibilités s'offrent à vous comme nous allons le voir ici:

  • Ouvrir une position avec un fort effet levier
  • Ouvrir une position sans levier
  • Ouvrir une position dont la taille se trouve directement proportionnelle au TSSF
  • Ne pas ouvrir de position

Voici un tableau énumérant les différentes configurations possibles ainsi que les recommandations au niveau du trading. Il existe dix stratégies envisageables classés par ordre décroissant d'agressivité:
 

Numéro stratégie Prise de position au dessus de la courbe de sécurité Prise de position en dessous de la courbe de sécurité
1 Levier maximal Levier maximal
2 Levier maximal Sans levier
3 Levier maximal Proportionnelle au TSSF
4 Levier maximal Ne pas prendre de position
5 Sans levier Sans levier
6 Sans levier Proportionnelle au TSSF
7 Sans levier Ne pas prendre de position
8 Proportionnelle au TSSF Sans levier
9 Proportionnelle au TSSF Proportionnelle au TSSF
10 Proportionnelle au TSSF Ne pas prendre de position

Voilà maintenant avec une telle stratégie forex vous êtes prêt à gérer au mieux vos positions et votre capital.

Une bonne gestion de risque est primordiale pour réussir au Forex

En conclusion de ce cours, il n'est pas sans rappeler l'importance du risque que l'on accorde sur chacun de ses trades ainsi que le risque global prit par le trader. Une mauvaise stratégie de money management peut vous être fatale. En revanche tenir des règles strictes de money management à l'avantage de couvrir les problèmes liés aux aspects d'ordres émotionnels.

Vous avez aimé ce cours? Partagez là sur les réseaux sociaux:

N'oubliez pas de suivre notre compte Twitter
et de rejoindre les fans sur Facebook
Marquer ce cours comme lu Plan de Trading