La fin possible du Forex actuel ?

romney

Mitt Romney, l’actuel candidat républicain accepte d’ouvrir le débat d’un retour à l’étalon-or. Ce système monétaire fixerait le cours des devises et provoquerait de profonds changements dans le commerce mondial. Face aux dérives des politiques monétaires, cette idée refait surface dans des courants politiques non négligeables.

Qu’est-ce que l’étalon-or ?

C’est un système monétaire très simple, on échange directement des montants convertibles en or selon un cours fixé. Cela signifie que si vous possédez un billet dans une monnaie, vous pouvez aller à la banque centrale pour convertir votre billet en or selon le cours établi.

Ce système a surtout été utilisé au 19eme siècle et notamment en 1870 où il a été mondialement généralisé à travers l’usage de banques centrales. Même s’il est revenu un temps entre les deux guerres, il sera ensuite définitivement balayé par Bretton Woods puis enterré par le change flottant en 1971.

Après Bretton Woods, le système monétaire mondial ne se base plus sur l’or mais sur le dollar. Cela signifie que les devises étrangères comme le Franc ou le Mark étaient gagées sur le dollar. En clair, les banques centrales devaient détenir un certain montant de dollars à un cours fixé mais ajustable. Néanmoins, le dollar lui, devait être gagé sur l’or auprès de la réserve fédérale des Etats-Unis. En 1971 c’est la fin du dollar gagé sur l’or, et donc le passage au change flottant, c'est-à-dire le système actuel où il n’existe aucune mesure commune entre les devises.

Qu’est-ce que l’étalon-or apporte au commerce mondial ?

L’étalon-or est un système monétaire totalement opposé à celui mis en place en 1971. En effet, dans la situation actuelle, l’évolution des prix dépend de la situation économique. Le rôle de la banque centrale est donc de choisir l’offre monétaire adéquate permettant de maitriser l’inflation (niveau des taux directeurs) tout en offrant la croissance.

Dans un système dominé par l’étalon-or, la masse monétaire en circulation ne dépend que d’une chose, la quantité d’or en réserve. Si on définit fictivement qu’une once d’or  vaut 100 francs, alors si la Banque de France à 10 onces d’or en caisse, la masse monétaire en circulation est de 1000 francs. Pour accroitre l’offre monétaire, il faut alors nécessairement accroitre la quantité d’or. Les billets de banque ne représentent alors qu’une méthode simple pour véhiculer de l’or.

Ce système n’a pas existé seulement pour sa simplicité mais surtout pour un mécanisme d’ajustement économique décrit par Hume. En effet, prenons un exemple, si on définit qu’une once vaut 10 dollars aux USA et 20 francs en France. Dans ce cas, 1 dollar vaut 2 francs. Maintenant, imaginons que la France enregistrait un déficit commercial face aux Etats-Unis, le taux de change passerait par exemple alors à 1 dollar pour 2.5 francs. A ce moment-là, il devient intéressant d’acheter de l’or en France avec des francs, de l’emmener aux USA de le revendre en dollar et de convertir ces dollars en francs.

Tout ça pour dire que les excédents et déficits commerciaux entre zone monétaire se traduisent par des gains ou pertes d’or. En reprenant notre exemple, la France perdrait donc de l’or, dans ce système l’offre monétaire diminuerait mécaniquement puisqu’elle est fixée sur la quantité d’or. Cette baisse de l’offre monétaire accroît le taux d’intérêt et favorise alors l’investissement étranger, cette hausse des flux financiers compense alors la perte liée au déficit commercial. D’un autre côté, les prix dépendent de l’offre monétaire, si elle diminue, les prix baissent mécaniquement avec, et cela améliore la compétitivité du pays en question, favorisant encore l’investissement étranger. En conséquence, on retrouve un nouvel équilibre commercial.

Pourquoi un retour à l’étalon or ?

Ce sont surtout les dérives des politiques monétaires nationales qui poussent certains politiques à revenir dessus. Notamment, les différents QE de la FED ayant permis l’injection de liquidités dans l’économie. Ce genre de mesure a une forte tendance à accroître fortement l’inflation à long terme. L’étalon-or bloquerait totalement ce genre de dérives, qualifié par Eichengreen de « menottes d’or ».

D’autre part, on ne cesse de parler des guerres monétaires que se livrent les grandes puissances commerciales. Celles-ci sont causées par la forte volatilité des taux de change et par les facilités de dévaluations nationales. Un système mondial basé sur l’étalon-or éliminerait partiellement cette volatilité en se basant sur le mécanisme d’ajustement automatique décrit par Hume. Cela permettrait un développement bien plus régulier du commerce mondial.

Pourquoi ne le fait-on pas ?

Un passage à l’étalon-or serait possible au 19eme siècle, mais aujourd’hui c’est bien plus compliqué à mettre en place. En effet, nous le disions précédemment, lors d’une contraction de l’offre monétaire, les prix baissent. Mais, pour que l’économie puisse encaisser cette baisse de prix, tous les prix doivent diminuer simultanément, y compris les salaires. Or dans nos économies actuelles, il y a de nombreuses rigidités comme les aides de l’Etat ou bien le SMIC qui ne varient pas aisément. Donc, en gardant le système actuel mais en ajoutant l’étalon-or,  lorsque l’on observerait une contraction d’offre monétaire, les prix baisseraient, mais pas les salaires. Donc les coûts de revient de production pourraient rapidement dépasser les prix de vente ce qui plomberait les entreprises. Au 19eme siècle, il n’y avait pas ces contraintes institutionnelles.

L’autre problème posé actuellement, c’est la volatilité du prix de l’or lui-même. En effet, on ne peut gager ses monnaies fixement que si l’or lui-même reste stable. Or, actuellement, ce n’est pas la stabilité qui caractérise le cours de l’once d’or.

En conclusion, il semble difficile dans les conditions actuelles d’instituer à nouveau un retour à l’étalon-or. Même si ce choix est louable, en pratique la mise en place d’un tel système monétaire semble compromise. Nous pouvons donc conclure que si Mitt Romney accepte d’ouvrir le débat sur l’étalon-or, c’est seulement pour faire plaisir à l’aile libertariste de Ron Paul et assurer une cohésion côté républicain en vue de gagner les élections. 

Articles sur le même sujet

Réagissez à cet article forex "La fin possible du Forex actuel ?"

  1. En plus connaissant le côté business de Mit romney, n'est il pas entrain de vouloir satisfaire certains lobby de minier, surtout avec les crises d'Afrique du Sud

  2. Mon problème est tout simple, en fait c'est une question, y a t-il suffisamment de réserve d'or pour cela, car avec la dépréciation de des monnaies, tout le monde va vouloir acheter de l'or

  3. Oui c'est entièrement vrai, les pays qui ont le plus souffert, ce sont ceux qui sont restés dans ce système. La raison c'est que le mécanisme d'ajustement a de forts effets deflationnistes. Dans un contexte mondial stable, ça va. Mais dans une situation de crise généralisée, l'ajustement ne fonctionne plus, puisque le gain de compétitivité perd en efficacité, puisque les investissements étrangers diminuent dans le cadre de crise générale, et donc cela amplifie le problème ^^

    Sinon oui je connais ce système de paiement de salaire, l'idée c'est d'indexer la paye sur l'inflation/déflation. Dans un système à l'étalon-or, ça me semble le modèle le mieux adapté ^^

  4. Excellent article.
    Cependant, il faudrait rajouter que dans la littérature de l'étalon-or ou encore de la Grande Dépression, les pays qui ont le plus souffert de la crise de 1929 ou de la Grande Dépression, dont la genèse se situe d'ailleurs au cours de l'année 1927, sont bien ceux qui sont restés le plus longtemps avec le système d'étalon-or.
    Preuve de quoi, le système ne présente pas toujours des avantages comme l'aimerait le faire entendre Mitt Romney dans sa campagne.

  5. Trader invité toto

    J'aime bien cet article.

    Roland, tu connais l'échelle mobile des salaires? C'était appliqué en France il y a encore quelques décennies. Tu penses que ce serait compatible avec un système monétaire indexé sur des métaux?

    Un salaire minimum fixé avec un nombre qui varie très peu comme l'est le SMIC me parait de toutes façon inadapté, même dans le système actuel… Quand on sait que l'augmentation du smic ne compense même pas l'inflation…

    Pour ce qui est de l'or, à mon avis il finira par atteindre les 2000 dollars l'once… C'est mécanique. À moins que le dollar ne rencontre un pépin en cours de route… Nous ne savons pas nous passer de l'or comme matière première, je doute que ce soit un bon support pour une monnaie. On en a trop besoin en électronique. Il va se raréfier et continuer à grimper en valeur, c'est évident.

  6. peut on croire a un debut d'explication de la chute de l'or?
    peut etre essaie t on de revenir a des valeurs "stables"? ou vous pensez qu'on ira tout de meme au 2000 tant citer
    ou rien a voir :)

    j'espere juste que si ca ce passe ca fera pas un krach style bourse genre une devise qui part en chute libre sans crier gare..


    tres interessant en tout cas, merci roland

  7. dans le titre j'ai explicité "Forex actuel" donc ça ne le ferait pas cesser, mais provoquerait des changements, notamment par le mécanisme d'ajustement qui rendrait les taux de changes bien moins élastiques.

    Le petit schéma en bas sur cette page l'explique assez bien le mécanisme de retour au taux de change initial après une perturbation http://cegep.net/rei/doc/sup08-EtalonOr.htm :)

  8. je trouve aucun lien entre l’étalon or et la fin du forex ?
    qui peu m'expliquer ?
    Greg

  9. Un QE c'est un Quantitative Easing, ça signifie assouplissement quantitatif en français. Et en clair, c'est une sorte de planche à billet modernisée. Au lieu d'imprimer des billets, la banque centrale va acheter des titres de dettes. L'abréviation QE est souvent associée aux QE1 et QE2 lancés par Ben Bernanke.

    Sinon en cas d’effondrement, si ça mène à une guerre, il est peu probable que l'on revienne à l'or, car l'Etat a besoin de pouvoir monétiser ses dépenses par sa banque centrale, le cas échéant on aurait certainement une sortie de l'euro puis de la planche à billet (ce que l'étalon-or empêche totalement). Sinon, si on a pas de guerre mais un effondrement sec du système monétaire et bancaire, il n'y aura plus de référence comme le dollar, et dans ce cas l'or ou l'argent sont gages de valeur.

    Les billets, on peut en imprimer autant qu'on veut. Les métaux précieux ont la spécificité de ne pas pouvoir être artificiellement créés (à part si on trouve la pierre philosophale ^^ ). Donc, il ne peut pas y avoir de dérives. Par contre sous l'étalon-or la croissance est très nettement plus faible et l'inflation aussi ^^

    Sarkozy a réussi à nous vendre 500 tonnes d'or sur les 3000 qu'on avait sans qu'on en entende parler quand même...

  10. Article interessant. Peut-être une fois que le système se sera casser la gueule, le retour à l'étalon-or sera la seule solution?

    Qu'est-ce qu'un QE au fait?

Ajoutez un commentaire

Trader invité Poster en tant que Invité
optionnel: vous recevrez les réponses suivantes par email (ne sera pas affiché sur le site)
Test anti-spam cette vérification apparaît car
vous n'êtes pas identifié sur forexagone