Un trader forex accusé d'une escroquerie à 23M$ aux Etats-Unis

trader_forex_fraude_etats_unis_23_millions_de_dollars

Un trader forex basé à New York City (aux USA) a été accusé par la SEC (Securities and Exchange Commssion) d'avoir déformé ses antécédents dans le but de lever des capitaux auprès d'investisseurs. L'accusé, est une femme trader, Haena Park, âgé de 40 ans, elle a affirmé avoir été rentable de 16 millions de dollars depuis 2012 sur les marchés financiers (alors qu'il n'en est rien) et a ainsi réussi à convaincre une trentaine d'investisseurs à lui confier plus de 14 millions de dollars de fonds. En trading, les pertes font partie du jeu, mais ce qu'on reproche également à ce trader est d'avoir dupé les investisseurs en leur cachant tout simplement les opérations perdantes, les relevés de trading (statements) mensuels reçus par ces derniers ne mentionnaient que des opérations profitables qui en réalité étaient fictives. 
 
Le régulateur financier américain SEC lorsqu’il a mis la main sur ce trader pensaient avoir mis le doigt sur une affaire sérieuse, mais lorsque ses enquêteurs sont entrés en contact avec le procureur de New-York ils se sont en fait aperçu qu’en parallèle le trader était impliqué dans une autre affaire pénale dans laquelle il aurait fraudé des investisseurs pour un montant de 23 millions de dollars. Selon le procureur, il aurait précédé de la même manière en se ventant de rendements annualisé de 49,8%, le trader aurait semble-t-il perdu 19,5 millions de dollars sur les sommes engagées sur les marchés qui représentaient alors 20 millions de dollars. Les 3 millions de dollars restants auraient été utilisés afin de cacher ses pertes sèches sur les marchés ainsi que dans une pyramide de Ponzi visant à convaincre d'autres investisseurs de lui allouer des capitaux à investir.
 
Le directeur régional de la SEC à New York, a d'ailleurs déclaré : "Nous alléguons que Park a obtenu l'argent des investisseurs sous de faux prétextes et a ainsi aggravé son comportement inacceptable à l'aide de relevés mensuels bidons pour convaincre certains investisseurs d'augmenter de manière significative leurs investissements basés sur des rendements positifs." Selon la SEC, Park a été employée par différentes sociétés d'investissement de Wall Street entre 1998 et 2008 avant de créer sa propre société « Argenta » vers le mois de mai 2010 sous laquelle il aurait dupé les investisseurs, comprenant famille et amis.
 
La SEC a décrit Park comme une adepte du day trading "extrêmement active" sur les contrats à terme à fort effet de levier ainsi que sur le marché du Forex. Si ce trader apprenti Bernard Madoff est reconnu coupable de fraude devant le tribunal il pourrait encourrir de 10 à 20 années de prison.
 

Réagissez à cet article forex "Un trader forex accusé d'une escroquerie à 23M$ aux Etats-Unis"

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à donner votre avis!

Ajoutez un commentaire

Trader invité Poster en tant que Invité
optionnel: vous recevrez les réponses suivantes par email (ne sera pas affiché sur le site)
Test anti-spam cette vérification apparaît car
vous n'êtes pas identifié sur forexagone