banner_forum
Devenez membre de la plus grande
communauté francophone sur le Forex
Partagez, échangez et apprenez en gagnant des crédits sur votre compte de trading

Jejegibus, le trader noob mais malin aux objectifs bizarres

  • jejegibus

    (désolé pour le pavé, quand je commence on m'arrête plus, les titres sont suffisamment évocateurs pour ceux qui voudraient sauter certaines parties)

    Introduction

    Avec un titre pareil, vous devez vous demander ce que je vais bien pouvoir vous raconter, et vous avez bien raison de vous poser la question, car ma trajectoire et ma vision du trading sont très particulières.

    Comme certainement beaucoup d’entre vous, j’ai découvert le trading lorsque je cherchais des moyens d’augmenter mon capital. Si les avertissements sont nombreux et nous préviennent que 9 traders sur 10 perdent de l’argent, les tutos vidéos qu’on regarde laissent quand même penser qu’il n’est pas très difficile de trader.

    J’ai donc commencé à trader sur le broker noob par excellence à savoir etoro fin 2014 (pardon pour les puristes qui ont les yeux qui saignent à chaque fois qu’ils lisent le nom de ce broker, ils comprendront dans la suite de mon récit pourquoi je ne change pas de broker). Sauf qu’en pratique les choses ne se passent pas toujours aussi bien que dans les tutos vidéos, j’ai donc rapidement été découragé, bien qu’à l’époque je ne tradais qu’en virtuel.

    La découverte du copytrading

    Quelques mois après avoir été découragé, j’ai reçu l’ebook expliquant toutes les ficelles du copytrading et qui m’a vivement intéressé. Si je n’étais pas bon pour trader moi-même, alors j’allais devenir un manager gérant rigoureusement les traders qui allaient bosser à sa place (rien que ça).

    J’ai donc commencé à copier de nombreux traders choisis au début « à l’arrache » pour leur renta mi 2015. Nouvelle désillusion, je me suis vite rendu compte qu’ils cramaient leur compte très vite. Heureusement j’étais en virtuel.
    Mais à force d’utiliser la fonction recherche, je me suis habitué à l’outil pour mieux les choisir, et petit à petit je suis tombé sur de très bons traders.

    Et pourtant cela ne m’a pas empêché début 2016 de vouloir à nouveau trader par mes propres moyens, en réel cette fois, et de faire beaucoup de bêtises. Il faut dire que j’avais touché un bonus en ajoutant des fonds, et je ne savais pas à l’époque qu’il expirerait, je me disais donc que c’était de l’argent que je pouvais perdre en expérimentant.

    Printemps 2016, après avoir copié en virtuel pendant des mois certains traders, j’ai enfin commencé à en copier en réel.
    Dans le même temps, j’ai vu que ces traders avaient parfois des stats parfaites sur certaines paires et beaucoup plus mitigés sur d’autres. J’ai donc commencé à ouvrir des trades à la main pour copier leurs meilleures positions et augmenter mes profits.
    En m’intéressant de plus près à leurs méthodes, c’est là que je me suis aperçu que leur gestion du risque n’était pas forcément aussi maitrisée que je pouvais le penser. J’ai vraiment commencé à comprendre pourquoi etoro avait si mauvaise réputation auprès des traders pro, les traders populaires ne semblant pas eux même maîtriser ce qu’ils faisaient.

    A la même époque, j’ai également remis la tête dans le guidon au niveau théorique en relisant tous les guides sur forexagone, pour trouver les indicateurs qui pourraient me servir, et j’ai même commencé à ouvrir des positions contre les traders que je copiais quand je pensais que le marché n’allait pas aller dans leur sens, avec beaucoup plus de succès que par le passé.

    Les 3 traders populaires qui ont influencé ma stratégie

    On commence à arriver dans le vif du sujet (et j’ai dû en perdre la moitié déjà). En effet 3 traders en particulier sont à la base de ma méthode de trading et de mes objectifs.

    La première est CatyFX que je copie encore à l’heure actuelle. Sa méthode est très simple et ne nécessite aucune connaissance particulière (et c’est peut être bien là le problème). Elle se contente d’ouvrir systématiquement des positions d’achat sur la paire NZD/USD et cela tous les 40 pips avec un levier 25 et les clôture lorsque la position atteint les 50 pips de bénéfice. Elle présente de très bons résultats depuis plus d’un an car la paire n’a cessé d’évoluer dans la bonne direction depuis début 2016, partant d’une valeur très faible. Cependant je constate depuis quelques mois un ralentissement de la progression, voir une inversion même si celle-ci n’est pas franche pour le moment. Qu’arrivera-t-il à CathyFX si la valeur de la paire chute franchement sur une longue période ? Elle cramera probablement son compte. Mais cette méthode était cependant très intéressante tant que la paire était à un niveau proche de son plus bas niveau historique.

    Le 2eme trader est HedgeHappy. Je ne l’ai jamais copié en lui allouant des fonds car je trouvais sa rentabilité trop faible (il utilise un levier X2 ou X5), mais j’ai copié ses trades à la main car il avait des stats parfaites sur les paires qu’il suivait. Je me suis rapidement aperçu qu’il visait des paires avec des frais d’overnight très faibles, lui permettant de laisser ses positions ouvertes très longtemps sans que les commissions ne deviennent trop importantes. De plus il a aujourd’hui 187 copieurs et a le statut Rising Star lui permettant d’être rémunéré à hauteur de 500$ chaque mois par etoro ce qui est probablement bien plus que ce que les bénéfices de ses propres positions génèrent.

    Ces véritablement à partir de ces 2 traders que j’ai construit ma méthode de trading (que je développerai après rassurez-vous) et mon objectif de devenir un trader que les autres auraient envie de copier.

    Le 3eme trader dont je vais parler est Amstone, que je n’ai pas découvert par mes recherches sur etoro directement. Par le passé je me suis intéressé au marketing de réseau et j’avais fait la connaissance d’une personne très bien placée dans l’un de ces réseaux. C’est cette personne qui est venue me parler de Amstone sur Facebook car c’était son banquier. Amstone est actuellement dans le top 10 des traders les plus copiés sur etoro avec 695 copieurs et 8eme en termes de renta avec 6.38% dans ce top 10 sachant que le 7eme est à 34.24%. Il démontre l’importance d’avoir un bon réseau pour réussir à gagner des copieurs (du moins les premiers qui donneront confiance aux autres, en effet, avec une renta sur un an de 45.48%, je suis pourtant toujours à 0 copieurs et 0 suiveurs car je n’ai aucune visibilité ni personne pour donner confiance aux suiveurs)

    La stratégie en elle-même

    Observer les autres traders m’a permis d’apprendre à gérer les risques de manière calculée et l’importance d’avoir un réseau si l’on veut réussir en tant que popular investor. Mais la règle d’or de ma stratégie est au final que le marché se souvient et qu’il est borné.
    Ainsi, j’ai repéré presque toutes les paires dont les commissions étaient faibles. Ne me restait plus qu’à observer régulièrement toutes ces paires pour ouvrir des positions achat lorsque celles-ci approchaient de leur plus bas niveau historique et vice-versa (uniquement quand les commissions sont faibles voir inexistantes je répète)

    Par exemple : dernièrement, les paires XXX/JPY étaient proches de leur niveau le plus bas historique, et les frais liés aux positions restant ouvertes à l’achat quasi nulles. Je ne prenais donc pas grand risque à ouvrir des positions à l’achat même si le cours continuait à descendre quelques semaines. Lorsque les cours se sont effectivement inversés, j’ai pu clôturer mes positions après avoir régulièrement déplacé mes stop loss pour essayer de maximiser le profit.

    Au final, je me définis comme un trader à moyen/long terme prenant les risques les plus faibles possibles, l’objectif étant de gagner peu mais le plus régulièrement possible pour donner confiance aux investisseurs et gravir les échelons du programme de rémunération d’etoro.

    Objectifs d’ici fin 2017

    L’objectif que je me fixe est d’atteindre le rang de « rising star » d’ici la fin de l’année. Il nécessite d’avoir 50 copieurs ce qui sera très difficile à atteindre, mais me permettrait de toucher un revenu additionnel de 500$ par mois une fois ce palier atteint et conservé.

    Je pense que mon handicap vient de mes stats plombées par mes premiers échecs à la création du compte. Cependant celles-ci vont s’améliorer au fil du temps puisque mes 2 derniers trades perdants datent du 10 février et correspondent à un changement de la valeur des commissions liées au cours du pétrole m’obligeant à fermer tous mes trades ouverts immédiatement et à fuir définitivement les matières premières. Depuis cette date j’ai fermé 80 trades gagants et un à l’équilibre suite à une mauvaise manipulation, validant largement la méthode employée.

    Objectifs à long terme

    Plus qu’un trader qui vit de ses gains obtenus grâce à son capital, j’aimerais devenir un véritable gestionnaire permettant à ses investisseurs de générer un revenu régulier avec un risque faible, me permettant par la même occasion de toucher un paiement mensuel.

    Ce paiement mensuel serait alors réinvesti dans le crowlending, plus particulièrement dans les domaines des énergies renouvelables, du recyclage ou encore de l’économie circulaire et de la gestion des déchets.

    Une manière de montrer que des bénéfices générés par la finance peuvent aussi être utilisés à bonne escient, et non diabolisés comme on a pu souvent l’entendre ces derniers temps.
  • jejegibus

    Bilan du mois de mai:

    20 trades clôturés, tous avec un gain compris entre 3.96 et 26% du montant investit, les meilleurs opérations ayant été effectuées sur la paire GBP/JPY.
    Pour le mois de Juin, la plus grand partie des gains espérés se situe sur la paire AUD/NZD qui est proche de son niveau historique le plus bas.

    Au final l'augmentation de capital est de 3.37% sur le mois de Mai, en augmentation constante depuis le début de l'année avec un risque toujours faible évalué à 3 par le broker sur une échelle de 10.
    275 trades depuis la création du compte, dont un peu plus de 87% rentables, avec 10.7% de gains en moyenne (contre 14.4% de perte pour les perdants)

    L'échec se situe sur le copytrading avec toujours aucun suiveur ni copieur.
    jejegibus a joint une image
    jejegibus-le-trader-noob-mais-malin-aux-objectifs-bizarres-10622
  • Da_blackst4r

    Salut Jejegibus,
    Tu sembles être un trader intéressant :)
    Quel est ton pseudonyme sur le réseau de trading social ?

    @edit : C'est bon c'est le même pseudo en fait ^^ "Jejegibus" sur la plateforme d'Etoro :)
    Modifié le 2017-06-11 14:36:37 par Da_blackst4r
  • jejegibus

    Merci à toi pour la confiance :)

    Il me semble que je n'ai pas ouvert beaucoup de positions durant le mois de Juin, j'en ai surtout fermé.

    Une fois de plus un bon mois avec une augmentation de capital de 2.76% et 9 trades fermés tous en positif.
    Les bénéfices proviennent surtout des paires CAD/JPY et NZD/USD.
    La paire AUD/NZD commence seulement son retournement, et la paire USD/CAD devrait faire de même très bientôt me conduisant à clôturer mes positions vendeuses pour en ouvrir en achat.
  • jejegibus

    Un mois décevant ou je finis miraculeusement dans le vert. J'ai fait des erreurs et mes congés à l'étrangers n'ont pas aidé.

    J'ai été trop gourmand sur AUD/NZD, je pensais qu'après avoir franchi la moyenne mobile la paire continuerait jusqu'à la bande de bolliger supérieure mais la paire s'est retournée temporairement et repart maintenant dans le bon sens. J'aurais pu fermer des trades très rentables mais j'ai préféré viser encore plus haut et ai perdu de précieux jours.

    J'ai ouvert des positions trop tôt sur GBP/CAD également.

    Mon objectif de finir tous les mois dans le vert reste cependant d'actualité. De plus j'arrête de suivre Amstone et CatyFX, l'objectif étant de récupérer les plus de 200$ mobilisés pour ne pas voir mon risque dépasser 2 sur le broker et ainsi être plus attractif.

    Je finis le mois avec 4 suiveurs et j'ai eu un copieur durant quelques jours, ce qui me montre que je suis sur la bonne voie.