Brokers d'Options Binaires régulés

Les régulations en France et en Europe, ce qu'il faut savoir

La régulation des brokers est quelque chose d'important, d'autant plus à notre époque avec la crise des dépôts chypriotes. Cette crise ayant récemment eu lieu sur l'île méditerranéenne qui en plus d’avoir impacté les épargnants a aussi engendré la panique chez les traders disposant de comptes de trading chez des brokers qui contenaient une partie des fonds de la clientèle dans des banques chypriotes.

Les réglementations et régulations sont des éléments importants auxquels les traders devraient faire de plus en plus attention lorsqu'ils recherchent à déposer de l’argent chez un broker, ceci est valable pour les brokers forex mais aussi les brokers d'options binaires.

Quels sont les brokers d’options binaires régulés?

Comme nous allons l'évoquer plus tard, les brokers d’options binaires les plus sérieux sont ceux disposant de régulations, d’autorisations et de licences. Pour le moment une grande partie des ce brokers sont en cours de régulation, c’est-à-dire qu’ils ont déposé un dossier auprès de plusieurs structures régulatrices et sont en attente d’une réponse de leur part.

Nous pouvons toutefois citer les brokers réputés qui ont déjà fait toutes ces démarches et qui d'ores et déjà obtenues plusieurs autorisations de la part des régulateurs.

Liste des brokers d'option binaires régulés en France mise à jour au 01 jul 2017

Broker Régulations Commentaires Note
AMF, CySEC, IFSC
Licence CySEC depuis 2014, inscrit sur le registre des agents financiers Regafi Banque de France sous le numéro 74938

22 avis

Les options binaires

De plus en plus de traders commencent à comprendre le potentiel et les avantages qu'offrent les options binaires, c’est tout d’abord un moyen permettant d’investir de l’argent sur les marchés et de ressortir de celui-ci si en gain ou en perte rapidement.
Mais d'une certaine manière beaucoup d'entre eux ignorent comment fonctionnent ces sites.
La croissance folle du nombre de courtiers d'options binaires qui font surface depuis 2008 avec tout le marketing et les promesses de gains attrayantes qui lui sont propre et inondant la toile internet, montent un peu trop vite à la tête de certaines personnes qui négligent beaucoup d'aspects de ce type d’investissement et prennent trop souvent en compte uniquement l'aspect de la forte rentabilité.
L'industrie de l'option binaire ne fournit pas assez d'informations aux traders, en plus de ces traders qui foncent tête baissée, une grande partie est intéressée par le concept mais n'ose pas franchir le pas car elle trouve ce système trop flou.

Le broker n'est pas obligé de présenter un règlement clair et précis, une licence ou une régulation pour exercer son activité, ce n'est pas une nécessité en soit, mais c'est un avantage s'il souhaite attirer des clients, cela permet de montrer son honnêteté vis-à-vis des traders.
D'ailleurs dans l'industrie du forex la majorité des brokers forex disposent quasiment tous de licences, les courtiers les plus réputés comme FXCM ou ActivTrades sont maintenant évalués à plusieurs milliards d'euros mais à la base ils étaient au même rang que les courtiers d'options binaires et n'étaientt pas aussi capitalisés, il est important d'être méfiant face aux nouveaux courtiers mais n'oublions pas d'où viennent les plus gros courtiers et comment la plupart d’entre eux ont démarré leur activité.
Cela a pris énormément de temps avant que l'industrie du forex ne soit régulée quasiment en totalité.
Et cela risque de prendre autant de temps pour les brokers d'options binaires qui font partie d'une industrie nouvelle.
Nous pouvons déjà trouver quelques courtiers d'options binaires régulés comme c'est le cas pour StockPair tandis que la quasi-totalité des autres sont en cours de régulation et d'obtention de licences.

Pourquoi la régulation est-elle nécessaire ?

Tout d'abord pour ceux qui l'ignorent il est important de préciser qu'une société non régulée ne signifie en rien qu'elle exerce des activités illégales, ce sont des idées préconçues que peuvent avoir certaines personnes peu ouvertes d'esprit.

A la base il n'y avait pas ou que très peu de régulation. Celle-ci se démocratise en dépit de ce qui est appelé le marché libéral, en économie. Les marchés et les économies ne peuvent pas fonctionner correctement sans un ensemble de règles afin d'assurer la justesse des intervenants de ce marché et de leur garantir des droits (les intervenants sont ici les brokers et les traders).
Dans l'industrie du trading, certaines règles liées à la transparence des transactions et aux paiements des gains par exemple sont appliquées par tous les brokers (même les brokers non régulés) mais ne sont pas écrites noir sur blanc et signées.
La régulation vient donc solutionner ceci, c'est une protection supplémentaire.
Ces réglementations servent donc à s'assurer que les brokers réalisent des affaires qui soient en parfait harmonie avec la loi, mais cela n’est pas mis en place uniquement pour sanctionner les brokers en cas de faute, cela permet aussi de protéger ces courtiers contre d'autres sociétés concurrentes par exemple qui n'auraient aucune éthique et n’appliqueraient aucune règle.

Un ensemble de règles est nécessaire pour assurer la sécurité de chacun des participants à l'échange économique, cela permet d'avoir des participants sérieux et une industrie purement concurrentielle viable sur le long terme.
Les consommateurs (clients) sont ainsi protégés contre les abus, les escroqueries, les arnaques et autres fraudes. Le monde est meilleur avec des lois, des règles et des règlements, l'environnement est plus sûr, le service et le produit proposé est de meilleure qualité.

Les options binaires dans le monde

L'option binaire est un produit qui est perçu différemment selon chaque région du monde, les états n'en ont pas les mêmes définitions juridiques les uns des autres et c'est pourquoi dans certains pays les réglementations sont très strictes et interdisent parfois ce type d'investissement.
Au Royaume-Uni par exemple c'est un produit qui se range dans la catégorie des "jeux" au même titre que les casinos mais cela reste toutefois autorisé.
Du côté des Etats-Unis, nous sommes plus strictes face à ce genre de produit, il y a une véritable prise de conscience de la part des autorités, l'argent est considéré comme le fruit du dur labeur de personnes physiques, il ne faut donc pas plaisanter avec cela, certains courtiers exemplaires sont accessible aux américains, mais la majorité d'entre eux n'autorisent pas les résidents américains à y dépôts de l’argent.
En Asie, en Europe et en plus particulièrement en France, il y a un peu moins de restrictions, les traders peuvent investir sur ce type de produits sur une grande variété d'actifs avec d'importants montants d'argent s'ils le souhaitent.

Avant d'être autorisés, les courtiers doivent au préalable obtenir des statuts juridiques, ils établissent généralement leurs sièges sur des territoires offshores, comme les BVI (îles vierges britanniques) ou Chypre.
Beaucoup de sociétés de jeux d'argents comme les casinos en lignes, les sites de poker ou encore les bookmakers qui réalisent globalement la majeure partie de leur business via internet se dirigent vers ces pays pour la simple et bonne raison que la fiscalité y est avantageuse, l’impôt relativement bas selon les zone offshore peut même atteindre 0% grâce à certains montages de société plus ou moins ingénieux.

Chaque pays dispose de ses propres lois et restrictions, beaucoup de territoires offrant une fiscalité avantageuse comme Chypre ou les BVI dont la croissance économique est généralement bonne permettent aux brokers d’options binaires d'obtenir une régulation en leur nom, sous leurs propres restrictions qui sont aussi en accord avec celles de beaucoup d'autres pays voisins.

Les régulateurs chypriotes et européens reçoivent actuellement de grandes quantités de demandes de régulations de brokers la part des brokers européens.
La démocratisation des brokers d'options binaires régulés à l’internationale devrait pousser prochainement les Etats-Unis à suivre le même chemin bien que cela risque de prendre encore un peu de temps étant donné que c'est un sujet qui reste assez sensible dans ce pays.

Les régulateurs de brokers d’options binaires

Régulation Pays Site web
AMF
Autorité des Marchés Financiers
France
amf-france.org
CySEC
Cyprus Securities and Exchange Commission
Chypre
cysec.go.cy
FSA
Financial Services Authority
Royaume-Uni
fsa.go.uk
LGA
Lotteries and Gaming Authority
Malta
lga.org.mt
MiFID
Market in Financial Instrument Directive
Europe
ec.europea.eu

Le régulateur des marchés financier CySEC, (Cyprus Securities and Exchange Commission) d'origine chypriote est devenu le premier régulateur européen à considérer les options binaires comme étant un instrument financier, et comme l'impose la directive européenne du MiFID (Markets in Financial Instruments Directive) seuls les sociétés régulées et possédant des licences peuvent se permettre d’offrir ce type de produits à leur clientèle.
La CySEC vise à sanctionner les sociétés n’ayant aucune autorisation d’exercer leur activité et proposant les options binaires, produits alternatif aux trading sur forex traditionnel ou autres actifs CFD's.

A la base, cette décision de réguler ces brokers d’options binaires a été proposée par Stelios Platis, directeur du réseau S.Platis MAP, société basée à Limassol, qui permet l'enregistrement et l'offre de licences aux sociétés de placements en valeurs mobilières, aux sociétés de courtages (brokers forex) et aux Hedge Fund's.
La CySEC et les autorités européennes ont adhéré à l'idée que certaines règles devaient donc aussi être imposées aux brokers d'options binaires.
Une série de normes a donc été mise en place par la CySEC, l'une des plus importantes d'entre elles est la solvabilité du broker, afin d'exercer légalement son activité et d’obtenir l'autorisation du régulateur celui-ci doit disposer d'un capital minimum de 1 000 000 €.
Cette mesure est bien plus importante que celle que le MiFID avait auparavant imposée pour les brokers forex, qui devaient disposer de 750 000 € de capital.

Ces nouvelles règles qu'imposent la CySEC en font un régulateur de plus en plus crédible, par ailleurs, étant basée à Chypre, ayant obtenu l'adhésion totale de l'Union Européenne, disposant d'une main d'œuvre instruite et expérimentée dans le secteur de la finance et offrant des taux d'impositions attractifs pour les sociétés (certains broker forex comme eToro, FxPro, IronFX y ont d'ailleurs installé des bureaux pour en bénéficier), Chypre devient une terre d’accueil et une maison de choix pour les activités de brokerage et de courtage en ligne.

D'autres régulateurs importants font notamment partie du système, comme le FSA (Financial Services Authority) autorité de régulation britannique du secteur financier et l'AMF, l’Autorité des marchés financiers en France, ils régulent une grande partie des brokers forex, mais semblent se tourner progressivement vers la régulation des brokers d'options binaires.

Un courtier non régulé n'est pas malhonnête !

La régulation d'un broker signifie essentiellement que l'argent déposé par les traders est maintenu sur un compte bancaire ségrégué et surveillé par un tiers afin de veiller au fair-play du courtier, au respect de façon loyale des règles établies en les deux partis (le broker et le client).
Une régulation représente donc un gros avantage et devrait être l'objectif principal de chacun des brokers.
L'industrie de l'option binaire toute récente et donc très jeune, les premiers courtiers ayant vu le jour dès 2008, la régulation que tout le monde souhaite n'a par conséquent pas pu être obtenue par tous pour le moment.

De nos jours beaucoup de pays d’Amérique du nord, d'Extrême Orient et d'Europe commencent à se rendre compte que les traders qui mettent en jeu ou une partie de leurs économies encourent tout de même quelques risques, ils souhaitent ainsi établir des règles strictes par prudence même si une majorité des brokers sont honnêtes.

En attendant la régulation totale des brokers d'options binaires nous conseillons aux traders de se diriger vers les quelques brokers ayant obtenu une régulation auxquels nous venons de faire référence (StockPair), ou bien de jeter un œil au comparatif des brokers d'options binaires afin de consulter l'avis des traders et les brokers que conseillent les plus expérimentés d’entre eux et à qui ils accordent toute leur confiance.
Nous vous proposons notamment une protection supplémentaire grâce à La Garantie Forexagone, en cas de conflit avec votre broker nous vous représenterons afin de tenter de trouver une issue au problème rencontré vous étant favorable.