banner_forum
Devenez membre de la plus grande
communauté francophone sur le Forex
Partagez, échangez et apprenez en gagnant des crédits sur votre compte de trading

Création d'une société offshore...

  • edgar

    on peut etre rentier avec les plus values(payées vers MAI) et les coupons et non du trading toute et la nuance,l'impot sur le trading unniquement est degueulasse parceque:
    1 on fait croire que tout le monde gagne sa vie en trading
    2 en suposant que tout le monde est honnete: a declare ses gains et b declare ses pertes (en theorie 50/50) en pratique c'est 95/5
    resultat de la paperasserie pour le fisc
    MAIS :l'impot le plus juste reste L' IMPOT SUR LE REVENU et ce qui est degueulasse(2eme) TVA et toutes les charges
  • mmtrader

    L IR est loin d être l impôt le + juste !!!! Puisqu il augmente l écart entre ceux qui payent et une majorité qui ne le paie pas et profitent des cotisations des payeurs d IR !
    Seule la CSG est juste...si l assiette d imposition est totale. On prend tout ce qui rentre dans un foyer (salaires, retraites, dividendes,aides sociales en tout genre) et on applique un % fixe pour tous. Ca permet à un smicard bosseur de toucher + qu' une femme déclarée femme seule avec enfant à charges sans travail dont l ami n est pas dans le même foyer fiscal....j en connais des tas.
    De + tu fais une retenue à la source . Clair.
    Tu fixés le % à 20% , les faibles revenus sont valorisés et les investisseurs ne sont plus frileux. Et personne ne songe à quitter le pays.
    De +, vu la simplification, tu peux diminuer +++ les frais de fonctionnement de recouvrement des différents services des impôts qui, je le rappelle, sont énormes....
    J arrête car on est hors sujet.
  • asietrader

    0€ d'impots est possible
    matconi, le 22/12/2012 dit :
    Pour la création de société OffShore tu as Hong Kong qui n'est pas considéré comme un paradis fiscal. Tous les bénéfices réalisés par ta société hors de Hong Kong (donc les marchés financiers) sont imposables à 0%. Pas besoin de vivre labas pour créé une société, son capital peut etre de 1 euro. Tu ouvres un compte de trading au nom de ta société et tu trades pour elle. Par contre si tu vis en France je pense que tu devras tout de même payer l'impôt sur le revenu sur ton salaire, sur ce coup je ne sais pas. Pour ouvrir une société pas besoin de se rendre à Hong Kong, tu as des agences spécialisés pour ça que tu trouves sur internet.


    c'est exact, mais tu oublies une chose, pour ouvrir un compte bancaire, il faut aller sur place!
    voici comment ça marche :

    1. Un billet avion aller retour environ700€
    2. Hotel 2-3 jours environ 200€
    3. Ne pas ouvrier la société, c'est complétement inutile
    4. Va dans une banque (Pas Bank of china, trop compliqée), type NCB Nangyanh commercial Bank
    attention : à Hong Kong, et non en Chine
    il te faut une piece identite, passport, edf ... originaux
    5. Il t'ouvrer un compte sur place sans rendez vous (va à l'ouverture au matin)
    6. Demandes une carte bleue (aucune idee le temps que ça prendre)
    7. Demandes une cléf de sécurité electronique (un espace de générateur de mot de passe) pour
    pouvoir creer des virements dans ton compte, sans ca, tu ne peux que consulter ton compte sans pouvoir
    faire les entrees/sorties
    8. le chequier est facultatif
    9. Ok, ton compte bancaire est active, tu fait un dépot (en espèce ou virement) ...

    10. télécharge ce pdf : fxcmasai.com

    http://www.fxcmasia.com/pdf/AccountApplication_gb.pdf

    exemple du pdf remplie :

    http://www.fxcmasia.com/pdf/AccountApplicationSample_tc.pdf

    envoyer par fax ou par mail
    以传真发到 +852 2119 0117,或者扫描电邮至 [email protected]

    et ton compte sera creer dans 2-3 jours

    11. Verses 2000$US (minium 500$US) depuis ton compte de hongkong
    12. Télécharger e logiciel de trader MT4 (multilingue donc le français)
    et commences à bosser !!
    13 Retrait vers ton compte hongkong en 2 heures (le premier est un peu long)
    0€ impots ! sauf si tu veux déclarer !
    Modifié le 2013-12-19 11:57:56 par asietrader
  • pierrebarnabe

    Salut a tous,

    Je viens sur se forum, pour demander conseil au sujet d'une arnaque d'une Societe Offshore,

    -Ca fais pas mal de temps que je suis dans le besoin d'ouvrir un compte offshore et je me suis renseigner sur pas mal de site internet et je suis tombé sur un site dont le nom est " AD-OFFSHORE", ce site se disant légal, se qui ma poussé a me renseigné encore plus et après quelques recherche j'ai pris rdv avec un des commerciaux et c'est la que tout a commencer,
    -Le rdv c'est effectué dans un café sur paris (donc aucun bureaux) alors que sur le site apparemment il y avais une adresse (donc fausse adresse)
    -Le commercial ma propose une société en Lettonie alors que en Lettonie la Banque Rietumu a donné plus de 2000 noms au fisc donc aucun intérêt de secret bancaire,
    -Mon compte n'a jamais était ouvert mais encaisse d une somme de 3500€

    Je voudrais savoir qui a subit une tel arnaque pour pouvoir m'aider a poursuivre cette Soi disante Sociéte "Legal" "AD-OFFSHORE
    (www.ad-offshore.com)

    Merci a vous
  • adconseilnestpasunearnaque — en réponse à pierrebarnabe dans son message #96020

    Bonjour à tous,

    Je fais suite à notre premier billet en réponse à ce malfaiteur (de son pseudo Pierrebarnade) imprécis non sans culot et dépourvu de tout argument sauf celui de la haine ou de l’ignorance.
    A voir ici : http://www.gautier-girard.com/forum/topic/creation-societe-offshore?replies=16#post-251740

    Je me permets de profiter de cette occasion que m’offre gracieusement cette personne, que je ne félicite pas, pour décrire nos tarifs :

    Notre tarif de 3500 € concerne la constitution d’une société en Ecosse avec un statut de non-résident. Mais comme pour les tarifs de toutes les juridictions que nous proposons, nos prestations incluent absolument toutes les démarches juridiques à distance.

    Vous constaterez que certains de nos concurrents, sinon la plupart, vous proposent un prix d’appel auquel viennent s’ajouter divers services tels que la certification, l’apostille des documents, l’ouverture d’un compte bancaire, le tampon société, etc. Chez nous, TOUS les services sont inclus : incorporation, domiciliation de l’entreprise, certification et légalisation/apostille de tous les documents (vous permettant d’agir en dehors du pays en question si besoin), tampon de société, ouverture d’un compte bancaire et dernier critère, et non des moindres, notre conseil pendant toute la durée de notre collaboration. Nous vous garantissons qu’aucuns frais annexes ne viendront s’ajouter à nos tarifs, à l’exception des frais d’ouverture du compte bancaire qui s’élèvent à moins de 350 €.

    Alors pourquoi nos clients nous font-ils confiance ? Pourquoi sommes-nous différents des autres prestataires de services pour la constitution de sociétés internationales ?

    A ces questions nous tenterons de répondre de la manière la plus honnête et objective possible, sans toutefois oublier les critiques positives que nos clients nous adressent tout au long de l’année :
    - Car nous avons une identité à l’inverse de nos concurrents. Nous sommes situés en Lettonie et avons une expertise des formalités juridiques en Lettonie avec une assistance en français.
    - Car notre équipe est jeune et dynamique et nous détestons le turnover d’employés (nos clients aussi d’ailleurs)
    - Car nous vous fournissons une perspective sur les démarches légales à effectuer et travaillons en toute transparence (conditions, délais, etc.)
    - Car nous prenons le temps qu’il faudra pour vous orienter vers la meilleure juridiction ou bien pour vous arrêter dans votre réflexion si votre projet ne nous semble pas réalisable
    - Car si vous venez nous rendre visite à Riga, nous serons ravis de vous montrer à quel point nous ne sommes pas à la recherche d’une âme trop confiance pour partir avec sa bourse sans retours.

    Faites un test : renseignez-vous auprès de nos concurrents et demandez-leur l’identité de leur entreprise. Chez nous, nous vous répondrons que notre identité est la Lettonie et notre priorité est notre clientèle avant tout.

    Jérôme - Membre AD Conseil
  • Alain75

    Je voudrais intervenir ici pour une mise en garde suite aux posts précédents . Je ne connais pas AD Offshore, je n'ai jamais eu à faire à eux, n'ai aucun avis sur leur litige avec celui qui les prend à partie, admet volontiers qu'ils soient lettons, et ne trouve même pas leur tarif (s'il est effectivement tout compris) excessif par rapport à certains rigolos qui annoncent des tarifs dérisoires pour se rattraper sur des prestations indispensables présentées comme des options.

    Pourquoi intervenir alors ? C'est que M. Jérôme de AD Offshore nous vante ses sociétés écossaises non résidentes. Et là il faut bien comprendre le mécanisme pour ne pas tomber dans le piège de cette solution bancale et dangereuse.

    Il n'y a pas de forme juridique qui soit une société écossaise non résidente. Il y a certes des partnerships (LLP) qui ont en Écosse, contrairement à l'Angleterre, la personnalité morale, et qu'on peut donc qualifier de sociétés. Ces partnerships étant fiscalement transparents et ne sont pas soumis à l'impôt. Lorsqu'il n'y a pas de revenus locaux, et que les partners sont non résidents, il n'y a pas d'impôt écossais.

    C'est donc cela que M. Jérôme de AD Offshore vend sur son site comme une société écossaise avec 0% d'impôts...

    Sauf que ce qu'il ne dit pas, c'est que l'impôt est du par les partners directement, dans leur pays de résidence (et l’écosse est en Europe, l'échange d'information fonctionne).
    L'article 4 paragraphe 4 alinéa c de la convention fiscale franco britannique vise expressément cette situation.

    Seule solution : que les partners soient résidents dans des paradis fiscaux (type Seychelles / Belize)...seulement voila, il en faut au moins deux, donc deux sociétés à créer en plus.
    Et ce n'est pas tout : une telle situation exclut l'application des conventions fiscales. Je cite ici l'article 4 paragraphe 5 alinéa e de la convention franco britannique :

    "ne peut pas bénéficier des dispositions de la présente Convention ; e) un élément de revenu, bénéfice ou gain : (i) provenant d’un État contractant par l’intermédiaire d’un « partnership », d’un groupement de personnes ou de toute autre entité analogue établi dans un État autre que les États contractants ; et (ii) traité, en vertu des législations fiscales de l’autre État contractant et de l’État dans lequel l’entité est établie, comme le revenu de bénéficiaires, membres ou participants de ce « partnership », de ce groupement de personnes ou de cette autre entité analogue,".

    On se retrouve donc avec l'application des retenues à la source dues en cas de transactions avec les paradis fiscaux.

    Dernier piège de la chose : allez donc trouver une banque avec un LLP écossais dont les deux associés sont des sociétés offshores pures.

    Voila ce que M. Jérôme d'AD Offshore se targue de vendre. Je ne sais donc pas s'il arnaque ses clients, mais en un sens, ce serait le moindre mal, car il ne comprend manifestement pas les implications fiscales de ses montages, qui peuvent être dévastateurs.
  • reficd — en réponse à maximedeflines dans son message #59501

    Vous pouvez ouvrir votre société au Royaume-Uni (si vous ne l’avez pas déjà fait) et également gérer votre société en France. Voici comment le faire :
    Dirigez une société au Royaume-Uni, avec un bureau et au moins 1 employé.
    Exercez votre activité avec la Société britannique et payer un taux d’imposition de 19%.
    La Société française gèrera l’administration et/ou le marketing pour la Société britannique. Vous pouvez facturer ces services à la Société britannique et celle-ci gèrera les nouvelles ventes.

    En somme, vous aurez 2 sociétés avec de bonnes opportunités pour étendre votre activité à tout moment et vous paierez les taxes en France et 19% au Royaume-Uni.

    Vous pouvez contacter icd-fiduciaries.com ; ils peuvent vous aider avec une telle structure.
  • reficd — en réponse à maximedeflines dans son message #59501

    Bonjour,
    Vous pouvez ouvrir votre société au Royaume-Uni (si vous ne l’avez pas déjà fait) et également gérer votre société en France. Voici comment le faire :
    Dirigez une société au Royaume-Uni, avec un bureau et au moins 1 employé.
    Exercez votre activité avec la Société britannique et payer un taux d’imposition de 19%.
    La Société française gèrera l’administration et/ou le marketing pour la Société britannique. Vous pouvez facturer ces services à la Société britannique et celle-ci gèrera les nouvelles ventes.

    En somme, vous aurez 2 sociétés avec de bonnes opportunités pour étendre votre activité à tout moment et vous paierez les taxes en France et 19% au Royaume-Uni.

    Vous pouvez contacter ICD-Fiduciaries.com ; ils peuvent vous aider avec une telle structure.
Page 3