La France métropolitaine a du pétrole

pétrole

A la fin des années 70, il y avait un dicton, un tantinet hautain qui disait : « En France, on n’a pas de pétrole, mais on a des idées ». Aujourd’hui, une partie de cette affirmation n’est plus vraie, l’autre espérons qu’elle demeure juste.

Le pétrole du bassin parisien

Depuis de nombreuses années, les prospecteurs ne sont pas très ravis des forages français, par le passé, les tentatives n’ont pas manqué dans le Nord-Est aux bordures de la Lorraine, mais jamais rien de concluant. Néanmoins, nous savons depuis longtemps qu’il existe une  chance pour qu’il  réside du brut dans notre sous-sol, puisque le bassin parisien était, il y a fort longtemps, noyé sous les océans. Et la formation de pétrole découle de la sédimentation des différents planctons au fond. Des ingénieurs anglo-saxons ont très récemment réalisé une étude approfondie montrant des ressources bien plus importantes qu’escompté.

Cependant, c’est un pétrole dit « de schiste » c’est-à-dire un pétrole de mauvaise qualité. Les conditions de température et de pression n’étant pas adéquates pour le transformer en pétrole brut liquide, il demeure alors sous forme de gouttelettes dispersées dans des couches rocheuses imperméables. On connaissait l’existence de cette ressource depuis longtemps, toutefois, aucune technique industrielle ne permettait l’extraction du pétrole de roche mère. Mais depuis que les américains ont découvert la technique de la fracturation hydraulique, tout devient possible.

La compagnie américaine Toreador et l’IFPEN propose une estimation d’environ 20 à 65 Milliards de barils en réserve sous une surface de 10 000 km² dans la Seine et Marne. La France consomme environ 1.8 millions de barils par jour, soit donc un peu plus de 650 Millions de barils par ans. Avec les projections la croissance françaises, cette réserve assure une bonne marge, surtout qu’elle ne se situe que sur un petit périmètre alors que l’on sait que plus d’un quart du territoire français est concerné. Néanmoins, sur la zone de la Seine et Marne, seulement 2 Milliards de barils seraient pour l’heure exploitables, ce qui est tout de même conséquent et qui pourrait être grandement accru aux vues des investissements grandissants dans la recherche de nouvelles techniques. La société australienne Elixir, ayant acheté une importante concession dans le nord-est, annonce en 2011 une présence de 164 Milliards de barils dans le sous-sol lorrain, ce qui est titanesque. Mais il faut faire attention à ce genre d’annonces qui sont souvent là pour aguicher les investisseurs.

Le risque écologique

On connait l’impact écologique du traitement des sables bitumineux, pour ce qui est du pétrole de schiste c’est pire. Nous en parlions déjà avant, la  récente méthode mise au point par les américains est celle de la fracturation hydraulique. Elle consiste à forer et à injecter à très haute pression un fluide aqueux pour écarter les fissures et pouvoir drainer le pétrole à la surface. Mais cela a un cout écologique non négligeable, il est nécessaire d’injecter des quantités massives d’eaux, qui ressortiront chargées en produits toxiques et métaux lourds. De surcroit, la fracturation hydraulique peut polluer sévèrement les nappes phréatiques situées au-dessus des roches mères.

En conclusion, et sans même parler du puits off shore de Guyane, la France a sensiblement un potentiel souterrain important. Les études affirment même que la France disposerait de la seconde plus grande ressource en pétrole de schiste en Europe après la Pologne. Etant donné les prix du pétrole et des projections haussières de certains, le pétrole français commencerait donc à devenir intéressant à l’exploitation. Mais on est encore loin des Emirats du Nord Unis.

Articles sur le même sujet

Réagissez à cet article forex "La France métropolitaine a du pétrole"

  1. Parceque c'est pas chez eux, certainement. Mais les américains se sont énormément investis dans le gaz de schiste, c'est justement eux qui ont rodé la fracturation hydraulique, avec tous les déboires qu'on connait.


  2. Trader invité missemini

    les forages de "schiste" de pétrole ou de gaz sont extrêmement dangereux pour les populations et l’environnement !! je ne comprend pas pourquoi les anglais et les ricains s'obstinent à vouloir forer chez nous ???

Ajoutez un commentaire

Trader invité Poster en tant que Invité
optionnel: vous recevrez les réponses suivantes par email (ne sera pas affiché sur le site)
Test anti-spam cette vérification apparaît car
vous n'êtes pas identifié sur forexagone