Peut on réellement vivre du Forex ?

Il est difficile de nier que les publicités et notamment celles des brokers présentent le Forex comme un Eldorado. Il semble pourtant plus judicieux de comparer le trading Forex à la ruée vers l'or. Simplement pour dire qu'il est possible de devenir riche, mais cela reste peu probable sans de sérieux efforts. Généralement les gens perdent rapidement tout leur capital et arrêtent définitivement le trading voyant ainsi disparaître le mirage. L'obstination reste la meilleure arme du particulier pour gagner sur les marchés financiers.

 

De bonnes performances sont nécessaires

Tout dépend de savoir ce que sont de bonnes performances. Il s'agit de gains réguliers qui s'inscrivent dans la durée. Généralement, dans sa carrière un trader particulier commence par opérer sur des comptes démonstrations, c'est une phase primordiale de son cursus. Durant cette période, il va apprendre réellement le trading en pratique, mais il se doit de faire cela avec travail et professionnalisme. C'est à dire qu'il faut réaliser des statistiques pour valider une stratégie sur plusieurs mois afin d'envisager de passer en réel.

D'ordinaire, les débuts en réel se font avec un faible capital de l'ordre de 100€ à 500€. A ce moment on se place en condition réelle. Il ne faut cependant pas espérer devenir milliardaire comme ça. Souvent, même après avoir fait de bonnes performances en démo on perd fréquemment en réel.

 

Pour en vivre il faut aussi un capital adapté

Croire pouvoir vivre du trading avec 10 000€ est illusoire, le capital idoine minimal pour en vivre dépend directement des performances moyennes. Avant de se lancer à plein temps dans cette activité il faut juger après un long travail de test en temps réel, quel gain espérer mensuellement. On peut en vivre avec n'importe quelle performance positive, du moment où la taille du compte est en adéquation avec elle.

Expliquons nous, les charges personnelles se payent tous les mois, en conséquence il faut déterminer son rendement mensuel en pourcentage. Ensuite, il convient de savoir quelle rémunération on souhaite toucher. On en déduit donc le capital net à disposer pour réaliser ses objectifs.

Par exemple: Vous désirez jouir d'un gain de 2000€ net par mois, il faut alors prendre en compte la fiscalité. En France, un trader est considéré comme professionnel s'il réalise de nombreuses opérations d'achat/vente. Auquel cas, il faudrait envisager un impôt sur le revenu situé entre 54% et 64%. Placé dans cette configuration, il nous faut donc plus de 4000€ de plus values sur le Forex pour en espérer 2000€ net. Si nous réalisions un bon profit de 10% mensuel, il nécessiterait donc un capital avoisinant les 40 000€. Néanmoins, avec une performance de 20 % il suffirait de 20 000€ mais le risque est d'autant plus important.

 

Avant la richesse la stabilité

Vivre du forex, c'est avant tout payer ses factures avec ses plus values. Il est aisé d'imaginer que réaliser des gains suffisants chaque mois n'est pas chose facile. Il faut être parfaitement rodé et entrainé pour se lancer à temps plein dans le trading et surtout il requiert une certaine stabilité psychologique. Ce n'est pas car on gagne aujourd'hui que l'on gagnera demain. S'endetter à hauteur de plusieurs centaines de milliers d'euros pour acheter une maison revient directement à dire que l'on va gagner au moins gagner cette somme sur le Forex. Vivre du trading, cela signifie que l'on est prêt à baser son niveau de vie selon ses performances actuelles, mais qui pourra prétendre réaliser 15% ce mois et 15% le prochain, à mon avis personne...

En conclusion, il est quasiment ou presque impossible de vivre à proprement dit du Forex, on peut faire de gros gains, mais le fondement même du trading est l'incertitude. Cependant, la vie, elle est faite de certitudes, payer ses factures, son loyer, ses emprunts,... On peut donc en déduire qu'on ne sera jamais certain de pouvoir recouvrir ses créances et par conséquent il est vain de vouloir en vivre. Cependant, cela ne se vérifie pas lorsque le capital est vraiment très important de l'ordre de plusieurs centaines de milliers d'euros voir millions d'euros. Dans ce cas la disproportion entre les besoins récurrents et le capital est tellement importante que l'on peut se risquer à subir des performances variables.

Articles sur le même sujet

Réagissez à cet article forex "Peut on réellement vivre du Forex ?"

  1. "En conclusion, il est quasiment ou presque impossible de vivre à proprement dit du Forex, on peut faire de gros gains, mais le fondement même du trading est l'incertitude"
    moi je crois que l'on peut vivre du forex si on ne le pratique pas comme on fait de la loto et quand on est rigoureux et discipliné. dans quelques temps je vous le prouverai

  2. magnifique article vraiment très important a chaque débutant de lire de telle analyse.

  3. pyapal canada envoi rien au impo et tu doi accepter les chart de condition et traduire toi meme tes rapport , mais encor cela sapplique au canada, comme je disai en france , vous avez un gouvernement maniac qui vous a a loeil. !!
    je croi meme que leurope est un pays surcharger et non libre .

  4. Trader invité Climb

    Ce que dit Djmisterjon à propos de Paypal est totalement faux (du moins en France).

    Paypal vérifie méthodiquement les entrées d'argent et communique avec le fisc francais. Notamment à cause de l'essor des petits vendeurs qui ont des e-boutiques sur ebay.

    Cependant vous pouvez (je pense) jouir d'un statut d'auto-entrepreneur si vous générez moins de 32 000€/an. Dans ce cas, il vous restera à la fin de l'année un capital net d'impôt d'environ 26 000€, ce qui est bien plus alléchant que la fourchette de 54 à 64% d'imposition classique. Concernant le choix de l'activité, je n'ai pas d'idée précise mais je pense qu'être trader particulier pourrait répondre aux exigences de ce statut.

    Quelqu'un possède peut être déja ce statut pour cette activité ?


  5. pauvre francais, je se pas si cette methode marche pour vous , mais pour les trader voici une astuce legal qui exploite les loi grise au quebec, il ya surment des loi grise en france aussi.

    Pour retirer votre argent vous dever passer par paypal, paypal ne revele pas les information au impo. (fisc en europe)
    Ensuite lorsque vous aurez obtenue vos gain transferer vos montant dans votre compte paypal. et transferer ensuite votre argent dans votre compte bancair, les impo verifi votre compte bancais , et paypal naffiche pas la source du revenue mais seulment un truck du genre (paypal financial payout.inc)

    Ensuite il vous faut une entreprise , moi jai 2 entreprise enrigistrer , une informatique , service dans la region , et lautre qui me sert de couverture, example entreprise internet renumeration par site web et publiciter et blabla.
    Ensuite vous navez seulment ca declarer votre revenue commme revenue internet, travailleur autonome internet: et le tour est jouer, vous ne passer pas pour un tradeur , et benificier de 13 % dimposition seulment.

    Assurer vous que cette thecnique legal soi envisagable dans votre pays, je vous donne cette astuce car je suis un abituer de rapport dimpo et jai etudier les base de comptabiliter.
    Bonne chance.

  6. Je vous conseille cette lecture reflétant la réalité d'un futur trader...

Ajoutez un commentaire

Trader invité Poster en tant que Invité
optionnel: vous recevrez les réponses suivantes par email (ne sera pas affiché sur le site)
Test anti-spam cette vérification apparaît car
vous n'êtes pas identifié sur forexagone