Un trader de Goldman Sachs gagne 100 millions de dollars sur les marchés financiers

trader_goldman_sachs_100_millions_dollars_profit
 
Un trader du nom de Tom Malafronte a beaucoup fait parler de lui ces derniers jours, que ce soit dans la presse financières spécialisée, à l'internationale ou sur le floor de Wall Street. Ce trader qui exerce pour le compte de la banque d'affaires Goldman Sachs aurait gagné 100 millions de dollars (soit près de 92 millions d’euros) pour le compte de sa banque, visiblement à la suite de paris risqués sur le marché des obligations, qui affole les autorités financière, les internautes et la presse.
 

La loi Dodd-Frank

En 2010, le Congrès américain a adopté la loi Dodd-Frank, il s'agit d'un texte concernant la régulation financière américaine et l'activité des banques d'affaires. Cette loi a pour but de restreindre les tentations des banques de spéculer avec leurs propres capitaux et de les cantonner au rôle de market maker (gagnants simplement de l'argent sur les frais de courtage, tel un broker forex). Il semblerait que Goldman Sachs ne porte guère attention à ce texte de loi et que jouer l’intermédiaire entre les investisseurs et le marché ne lui suffit pas. En effet, gagner 100 millions de dollars grâce à un seul trader, semble tout simplement être rendu possible grâce à des opérations spéculatives sur les marchés financiers et pas à des activités de courtage.
 

Une performance qui soulève des questions quant au sérieux des banques

Gagner une telle somme d'argent, 100 millions de dollars, même pour un trader professionnel, c'est assez exceptionnel. Les autorités financières américaines et de nombreuses personnes qui s'intéressent de près ou de loin aux marchés financiers se demandent comment est-ce possible ? Gagner une telle somme d'argent en frais de courtage ne semble pas vraiment réaliste, ce trader de la banque Goldman Sachs aurait-il donc spéculé avec des capitaux de sa banque afin de générer une telle plus-value ? La réponse est très probablement "OUI" selon les spécialistes, et il ne s'agirait pas d'un cas isolé.
 
En dehors de la question « ce trader a-t-il spéculé avec l’argent de la banque ? » découle la question de la prise de risques. S’il a spéculé avec les capitaux de sa banque, quels risques ont été pris par ce trader pour lui permettre de réaliser un tel retour sur investissement ? Les journaux américains craignent une prise de risque élevée et un éventuel cas de « trader fou » mettant en danger sa banque à cause de prises de positions de plusieurs milliards de dollars sur les marchés financiers. Assisterait-on à un nouveau cas de trader prêt à contourner les sécurités des banques tel le personnage de Jérôme Kerviel que l’on retrouve dans le film financier « L’Outsider » ? Toutes ces questions fusent sur la toile et sifflent aux oreilles des autorités financières qui craignent des comportements frauduleux dans le secteur bancaire américain.
 

Réagissez à cet article forex "Un trader de Goldman Sachs gagne 100 millions de dollars sur les marchés financiers"

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à donner votre avis!

Ajoutez un commentaire

Trader invité Poster en tant que Invité
optionnel: vous recevrez les réponses suivantes par email (ne sera pas affiché sur le site)
Test anti-spam cette vérification apparaît car
vous n'êtes pas identifié sur forexagone