Situation morose en Europe et pourtant un Euro qui s’apprécie bien face au dollar

eur_usd2

Difficile de nier les difficultés économiques qui touchent les Etats européens en ces temps maussades. Néanmoins, le cours de l'Euro ne cesse de croître face aux autres devises. Comment expliquer cela lorsque la Grèce a un pied dans l'ornière, lorsque la note du Portugal s'abaisse et que la croissance s'annonce molle pour le prochain trimestre ?

 

Des taux directeurs qui favorisent l'euro

Si l'euro s'apprécie face au dollar, ce n'est pas nécessairement qu'une question de santé économique en Europe, il y a différents paramètres fondamentaux qui ont des impacts majeurs sur la variation des cours. Un des principaux est le taux de refinancement de la banque centrale européenne ou aussi appelé plus simplement taux directeur. Car si le taux de la banque centrale américaine, c'est à dire celui de la réserve fédérale se trouve proche de 0, le taux de refinancement européen lui vient très récemment d'être relevé à hauteur de 1,5%.

De surcroît, le taux américain a de grandes chances de rester stable sous 0,25% pour encore un bon moment, dans ce sens les investisseurs en carry trade pourront être rassuré. La paire EUR/USD reste la plus liquide du monde et les taux ne varient pas brutalement. Ainsi, les stratégies de carry trade risquent fort d'avoir tendance à porter l'euro vers de nouveaux plus hauts.

Le carry trade est une stratégie d'investissement qui s'oriente généralement vers les investisseurs de moyen terme voir de long terme. C'est la méthode la plus utilisée sur le Forex, assez méconnue par le grand public, elle consiste à trader le différentiel de taux entre deux devises. Ce système basé sur le swap de devise (qui sera expliqué en détail dans un prochain article) permet de simultanément prêter et emprunter les devises d'une paire. Ainsi, en entrant long EUR/USD, on va prêter des euros et emprunter des dollars, or le taux de la BCE est de 1,5% et celui de la Fed de 0, donc on va gagner 1,5% et perdre 0%. En conséquence un gain direct qui peut s’accroître avec l'effet de levier. Cette stratégie va engendrer une hausse de la demande en euros et de l'offre en dollars, donc une hausse du cours de la paire associée.

 

La fed s'acharne à maintenir sa devise au plus bas dans un pays en crise

Si la réserve fédérale souhaite favoriser la croissance et oublier un temps l'inflation en maintenant des taux proches de 0, elle n'oublie pas de faire tourner la planche à billets non plus. Il y a peu on entendait encore les dirigeants américains et notamment Ben Bernanke nous dire qu'un dollar fort serait bon pour l'économie.

Vraisemblablement, il semblerait qu'entre la théorie et la pratique il y ait un fossé dantesque, car l'injection monétaire fait nécessairement augmenter l'offre en dollars et donc la baisse du dollar, de surcroît alimentée par l'anticipation des investisseurs. Déjà en 2008 avec la première phase d’assouplissement quantitatif, la FED avait injecté 1 400 Milliards de dollars pour racheter les actifs non liquides de type CDO, mais en 2010 elle relance la planche à billets pour un montant de 600 Milliards et cela simplement pour maintenir une inflation et une croissance artificielles. En créant cette croissance, la plus grande puissance du monde déprécie très clairement sa devise.

Outre sa politique monétaire, les États-Unis ne sont pas contrairement aux apparences dans une situation bien meilleure que l'Europe, d'ailleurs en l'absence de QE1 et QE2 il est probable que le pays soit en déflation. Les prévisions de croissance US par le FMI ne dépassent guère 2,5% alors qu'elles étaient de 3,3% en début d'année, contrairement à cela les données macros européennes sont meilleures que prévues. De plus le problème de l'endettement commence à devenir aussi un problème économique et surtout politique aux États-Unis car républicains et démocrates ne s'entendent pas sur une hausse du plafond.  

Articles sur le même sujet

Réagissez à cet article forex "Situation morose en Europe et pourtant un Euro qui s’apprécie bien face au dollar"

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à donner votre avis!

Ajoutez un commentaire

Trader invité Poster en tant que Invité
optionnel: vous recevrez les réponses suivantes par email (ne sera pas affiché sur le site)
Test anti-spam cette vérification apparaît car
vous n'êtes pas identifié sur forexagone